Les FNB en 2019: la meilleure année de l'histoire

Publié le 03/01/2020 à 10:09

Les FNB en 2019: la meilleure année de l'histoire

Publié le 03/01/2020 à 10:09

Un homme heureux en consultant son ordinateur.

(Photo: 123RF)

BLOGUE INVITÉ. Les fonds négociés en bourse (FNB) fêteront leur 30e anniversaire dans quelques semaines et 2019 passera à l’histoire comme étant l’année la plus prolifique pour les FNB au niveau des rendements générés. En 2019, la majorité des classes d’actifs a généré des rendements exceptionnels. En dollar canadien, le S&P 500 a généré un rendement de 24,84%, le TSX Composite 22,88%, les marchés internationaux (EAFE) 15,85% et le marché obligataire canadien 6,87%. C’est la première fois en plus de 30 ans qu'en même temps, les grands marchés d’actions procurent tous un rendement de plus de 15% et les obligations rapportent plus de 5%.

Et, puisque la majorité des actifs investis dans les FNB suivent les grands indices de marchés, ce fut la meilleure année de l’histoire des FNB, où les gains ont été les plus généralisés.

Pourquoi de tels résultats en 2019? Il y a eu deux facteurs principaux.

La correction de 2018

Tout d’abord, la correction des marchés à la fin de 2018 alors que les marchés anticipaient une récession mondiale en 2019 qui ne s’est pas matérialisée. La reprise en janvier 2019 a été spectaculaire.

Les taux d’intérêt

Ensuite, la baisse généralisée des taux d’intérêt jusqu’en septembre a propulsé la valorisation des actifs à des niveaux records. Comme je l’ai expliqué dans ce billet, des taux d’intérêt plus faibles augmentent la valeur de la majorité des actifs financiers.

À quoi s’attendre en 2020?

Je peux vous faire une prédiction : les excellents rendements de 2019 ne se reproduiront pas en 2020! D’un simple point de vue mathématique, il serait très surprenant que les rendements obligataires soient à nouveau aussi élevés. Il faudrait une autre baisse importante des taux d’intérêt qui, cette fois, refléterait probablement une baisse marquée de l’activité économique. Une hausse rapide des taux d’intérêt est encore un des risques les plus importants pour les marchés et leur valorisation. Toutefois, rien n’empêche que les taux d’intérêt se maintiennent encore longtemps à des niveaux historiquement bas.

Bref, mieux vaut maintenir le cap si votre portefeuille a été bien construit et respecte votre tolérance au risque, sachant qu’une correction importante pourrait se produire à tout moment... tout comme au cours des 10 dernières années.

N’hésitez pas à m’écrire si vous souhaitez que j’aborde un sujet particulier dans ce blogue. Suivez-nous aussi sur Facebook.

Bonne année 2020!

À propos de ce blogue

Ian Gascon est président de Placements Idema (www.idema.ca), un gestionnaire de portefeuille qui propose des solutions de placements personnalisées, à faible coût et utilisant des fonds négociés en bourse (FNB). «Les FNB démystifiés» est le premier blogue francophone dédié aux fonds négociés en bourse au Canada et Placements Idema est la première société au Canada à avoir lancé un service en ligne de gestion de portefeuille, maintenant mieux connu sous le terme «robot-conseiller».

Ian Gascon

Sur le même sujet

Les FNB ont 30 ans. Quel anniversaire!

10/03/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. Le 9 mars 2020 marquera l’histoire pour plusieurs raisons.

Un FNB peut-il faire faillite?

13/12/2019 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. N’importe quelle entreprise peut théoriquement faire faillite, pourquoi pas un fonds négocié en Bourse?

Blogues similaires

Le secret de la réussite en Bourse

Édition du 20 Juin 2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Il y a deux semaines, j'ai annoncé aux dirigeants de Les Affaires que cette chronique serait ma dernière. Il ...

Canada Goose : le coup de froid

Édition du 26 Janvier 2019 | François Pouliot

CHRONIQUE. Le Canada a bon nom à l'étranger. Utilisons-le pour tenter de donner du levier à nos produits. Bonne ...

Le plancher au deuxième trimestre, selon les pros

BLOGUE.107 pros sondés par la Banque Scotia ont commencé à racheter des actions, même si le plancher n'est pas arrivé.