Bernard Mooney : L'importance des frais de gestion

Publié le 14/10/2010 à 11:25, mis à jour le 14/10/2010 à 12:02

Bernard Mooney : L'importance des frais de gestion

Publié le 14/10/2010 à 11:25, mis à jour le 14/10/2010 à 12:02

Blogue. Les frais font partie des éléments qu’on contrôle dans le placement. Il ne faut pas les sous-estimer.

Jean-Paul Giacometti, gestionnaire de Claret à Montréal, m’a envoyé un courriel intéressant la semaine dernière concernant les frais de gestion. Il citait un article publié dans le Telegraph qui se demandait quels auraient été les rendements de Berkshire Hathaway, la société de Warren Buffett, si ce dernier avait adopté la structure d’un hedge funds avec les frais que cela comporte.

Depuis 45 ans, Berkshire a réalisé un rendement annuel composé de 20,46%. La durée et le rendement sont les deux exceptionnels. Concrètement, cela signifie que si vous aviez investi 1 000$ dans Berkshire en 1965, lorsque M. Buffett en a pris le contrôle, vous auriez 4,8 millions de dollars à la fin de 2009.

Maintenant, supposons que vous investissez 1 000$ dans un hedge fund avec le même rendement brut que Berkshire. Combien auriez-vous 45 ans plus tard? Vous auriez, selon les calculs du Telegraph, 400 000 $.

Vous avez bien lu : 4,4 millions des 4,8 millions auraient été dans les poches du gestionnaire du hedge fund. Pour ceux qui ne le savent pas, ce genre de gestionnaire charge 2 % de frais annuels sur l’actif sous gestion plus 20% sur tout gain.

C’est un exemple extrême, mais tellement éloquent de l’impact massif et déterminant des frais sur les rendements nets.

Si vous voulez vraiment faire de l’argent en Bourse, il vous faut de bons rendements, mais aussi la discipline nécessaire pour réduire vos frais au minimum.

Bernard Mooney

 

 

Blogues similaires

Canada Goose : le coup de froid

Édition du 26 Janvier 2019 | Fran√ßois Pouliot

CHRONIQUE. Le Canada a bon nom à l'étranger. Utilisons-le pour tenter de donner du levier à nos produits. Bonne ...

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?

Les défis d’approvisionnement ennuagent les perspectives de Dollarama

Édition du 22 Septembre 2021 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Dollarama (DOL, 55,53$) est toujours premier de classe parmi les détaillants aux yeux des financiers, ...