Et si vous misiez sur le plaisir de gagner?

Publié le 21/02/2013 à 06:09, mis à jour le 21/02/2013 à 06:07

Et si vous misiez sur le plaisir de gagner?

Publié le 21/02/2013 à 06:09, mis à jour le 21/02/2013 à 06:07

Le plaisir de gagner nous fait faire des prouesses. Photo: DR

BLOGUE. Il y a des questions qui dérangent. Un exemple : ressentez-vous vraiment du plaisir à travailler? Pensez-y sérieusement deux minutes. Si, si…


Découvrez mes précédents billets


Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter


Alors? Vous avez trouvé du pour et du contre, j'imagine. Et le fait qu'il y ait autant de contre vous amène à dire, je suppose, que vous ressentez du plaisir à travailler, mais que vous êtes encore loin de l'extase. Pas vrai?


Allons maintenant un peu plus loin dans la réflexion. Et demandez-vous ce qui vous devriez changer, dans votre attitude face au travail, pour que votre plaisir soit un peu plus grand. Oui, posez-vous la question suivante : «Qu'est-ce que je pourrais faire pour être plus heureux au travail?»


Vaste interrogation, me direz-vous, avec raison. C'est pourquoi j'ai une suggestion de réponse pour vous, que j'ai dénichée dans une étude intitulée Intention-based fairness preferences in two-player contests. Celle-ci est signée par Magnus Hoffmann, professeur d'économie de l'École d'économie et de management de l'Université de technologie de Berlin (Allemagne), et Martin Kolmar, professeur d'économie à l'Institut d'économie de l'Université de Saint-Gall (Suisse). Elle montre que pour ressentir davantage de plaisir dans ce que l'on fait, on peut envisager de miser sur le plaisir de gagner.


Les deux chercheurs se sont intéressés à un cas de figure très particulier de la théorie des jeux. La théorie des jeux? C'est aujourd'hui un pan majeur de l'analyse économique, qui correspond à une boîte à outils permettant de déterminer quelle est la meilleure attitude à adopter lorsqu'on se trouve dans une situation donnée. Grâce à la théorie des jeux, il est possible de modéliser la situation rencontrée, de déterminer la meilleure stratégie pour chacun des joueurs et d'indiquer la manière dont chacun doit s'y prendre pour atteindre son objectif, ou du moins pour s'en approcher au plus près.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue d’Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir au travail. Olivier Schmouker est aussi chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier ainsi qu'auteur du bestseller «Le Cheval et l'Âne au bureau» (Éd. TC Média, 2013), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Connaissez-vous la précrastination?

18/12/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. La procrastination, on connaît. Mais la précrastination? Pas sûr, même si elle fait tout autant de ravages...

Comment intégrer davantage la pleine conscience au travail?

BLOGUE. Depuis deux ans, je travaille avec plusieurs organisations qui souhaitent intégrer d’avantage la ...

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Alexandre Taillefer parle de bonheur, d'éducation et de productivité

19/12/2014 | Diane Bérard

Blogue - À quoi sert l’éducation? Le Dragon Alexandre Taillefer classe ses idées en trois groupes.

Les 220 moyens de prendre un café avec Elon Musk, de Tesla Motors

Édition du 20 Décembre 2014 | Julien Brault

BLOGUE. J'ai constaté que grâce à l’efficacité des réseaux sociaux, il n’est qu’à deux degrés de séparation des grands.

Au moins, voici une histoire qui finit bien (apparemment)

Édition du 20 Décembre 2014 | René Vézina

BLOGUE. Le magicien Luc Langevin vient de réussir un des plus beaux coups de sa carrière.