Et si vous misiez sur le plaisir de gagner?

Publié le 21/02/2013 à 06:09, mis à jour le 21/02/2013 à 06:07

Et si vous misiez sur le plaisir de gagner?

Publié le 21/02/2013 à 06:09, mis à jour le 21/02/2013 à 06:07

Le plaisir de gagner nous fait faire des prouesses. Photo: DR

BLOGUE. Il y a des questions qui dérangent. Un exemple : ressentez-vous vraiment du plaisir à travailler? Pensez-y sérieusement deux minutes. Si, si…


Découvrez mes précédents billets


Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter


Alors? Vous avez trouvé du pour et du contre, j'imagine. Et le fait qu'il y ait autant de contre vous amène à dire, je suppose, que vous ressentez du plaisir à travailler, mais que vous êtes encore loin de l'extase. Pas vrai?


Allons maintenant un peu plus loin dans la réflexion. Et demandez-vous ce qui vous devriez changer, dans votre attitude face au travail, pour que votre plaisir soit un peu plus grand. Oui, posez-vous la question suivante : «Qu'est-ce que je pourrais faire pour être plus heureux au travail?»


Vaste interrogation, me direz-vous, avec raison. C'est pourquoi j'ai une suggestion de réponse pour vous, que j'ai dénichée dans une étude intitulée Intention-based fairness preferences in two-player contests. Celle-ci est signée par Magnus Hoffmann, professeur d'économie de l'École d'économie et de management de l'Université de technologie de Berlin (Allemagne), et Martin Kolmar, professeur d'économie à l'Institut d'économie de l'Université de Saint-Gall (Suisse). Elle montre que pour ressentir davantage de plaisir dans ce que l'on fait, on peut envisager de miser sur le plaisir de gagner.


Les deux chercheurs se sont intéressés à un cas de figure très particulier de la théorie des jeux. La théorie des jeux? C'est aujourd'hui un pan majeur de l'analyse économique, qui correspond à une boîte à outils permettant de déterminer quelle est la meilleure attitude à adopter lorsqu'on se trouve dans une situation donnée. Grâce à la théorie des jeux, il est possible de modéliser la situation rencontrée, de déterminer la meilleure stratégie pour chacun des joueurs et d'indiquer la manière dont chacun doit s'y prendre pour atteindre son objectif, ou du moins pour s'en approcher au plus près.

À propos de ce blogue

EN TËTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Les 4 talents à présenter absolument dans votre profil LinkedIn en 2016

01/12/2015 | Olivier Schmouker

BLOGUE. La fin de l'année approche et vous devez actualiser votre profil LinkedIn. Voici ce qui doit être mis en avant.

10 trucs ultrasimples pour aider votre équipe à clancher la concurrence

30/11/2015 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Être meilleur que les autres revient, en vérité, à se dépasser soi-même. Comme l'explique ici Guy Kawasaki.

Blogues similaires

Rona: quelle est la responsabilité des administrateurs?

04/02/2016 | Diane Bérard

BLOGUE D'autres entreprises québécoises seront courtisées. Mais la responsabilité des CA va au-delà des actionnaires....

Lettre ouverte aux professionnels des relations publiques

05/02/2016 | Julien Brault

BLOGUE. Lorsque vous me contactez pour que j’écrive sur une publicité de dentifrice, vous perdez votre crédibilité.

Veut-on mettre en valeur l'énergie du Québec, oui ou non?

Édition du 06 Février 2016 | René Vézina

CHRONIQUE. La nouvelle politique énergétique du Québec sera finalement présentée quelque part en février. Il était ...