Un prix difficile à battre

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Décembre 2014

Un prix difficile à battre

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Décembre 2014

Avec ses six employés, Guestful fait figure de David face au Goliath OpenTable. [Photo : courtoisie]

Robinhood, une start-up californienne fondée en 2013, compte sur une arme secrète pour bouleverser l’industrie du courtage à escompte. Le 11 décembre dernier, elle a ainsi lancé une application iPhone permettant d’acheter et de vendre des actions sans payer de frais de transaction aux États-Unis. Ce n’est pas anodin, surtout lorsqu’on considère que ses concurrents chargent entre 7 et 8$ par transaction. Vous l’aurez deviné, l’arme secrète de Robinhood est la gratuité et un nombre grandissant de start-ups l’intègrent à leur arsenal.


C’est le cas de Guestful, par exemple. « L’idée, c’était d’offrir notre système de réservation en ligne [pour les restaurants] à la OpenTable et d’offrir des offres premiums après avoir atteint une base d’utilisateurs significative », relate Jean-David Bégin, pdg de cette start-up montréalaise.


Avec ses six employés, Guestful fait figure de David face au Goliath OpenTable, une société américaine rachetée par Priceline pour 2,6 milliards de dollars américains au courant de l’été. Malgré ses ressources financières, les tarifs élevés d’OpenTable (elle facture plusieurs centaines de dollars par mois aux restaurateurs de son réseau) en font une cible vulnérable.


Si les chances de Guestful semblent minces, ce qu’elle tente d’accomplir, d’autres start-ups y sont parvenues avant elle grâce à la même stratégie de prix. L’un des exemples les plus probants est celui du site de rencontres PlentyOfFish (POF), lancé en 2003 par le Canadien Markus Frind. Le site Web se lançait alors sur un marché alors dominé par le géant Match.com, mais grâce à la gratuité, POF l’a maintenant éclipsé en ce qui a trait au nombre d’utilisateurs actifs.


Les sites de rencontres d’IAC, la société cotée en Bourse qui chapeaute Match.com, comptent 30 millions d’utilisateurs actifs, contre 70 millions pour POF. IAC n’est pourtant pas déconnectée du marché. Si Match.com est demeuré un site payant, IAC a fait l’acquisition de son concurrent gratuit OkCupid pour 50 M$ US en 2011 et, plus récemment, a incubé la populaire application de rencontres Tinder, qui compte aussi des investisseurs externes.


À lire: Pourquoi la gratuité n'existe tout simplement pas


À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Julien Brault

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Vous saurez tout tout tout sur l'économie circulaire

04/12/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. Un billet ludique et pratique, en prévision des premières Assises québécoises de l'économie circulaire demain.

Les 10 trucs les plus fous pour séduire les nouveaux talents

03/12/2018 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Tour d'horizon des avantages sociaux les plus originaux du monde...