Cinq pratiques non conventionnelles du pdg d'Amazon Jeff Bezos


Édition du 07 Décembre 2013

Cinq pratiques non conventionnelles du pdg d'Amazon Jeff Bezos


Édition du 07 Décembre 2013

Jeff Bezos, pdg d'Amazon, est l'un des pdg le plus admirés du 21e siècle.

Le fondateur d’Amazon, Jeff Bezos, est probablement le pdg le plus admiré du 21e siècle... avec Steve Jobs, dont j'avais traité des pratiques non conventionnelles dans un précédent billet.


Dans The Everything Store: Jeff Bezos and the Age of Amazon, le journaliste Brad Stone lève le voile sur les méthodes de Jeff Bezos. On y apprend que Bezos, un ancien enfant doué, n’a aucun respect pour le statu quo.


Après tout, si Bezos s’était accommodé du statu quo, Amazon ne dominerait pas l’industrie de l’hébergement en nuages, pas plus qu’elle aurait lancé le Kindle. Il n’aurait sans doute pas non plus lancé une société d’exploration spatiale ni annoncé qu’Amazon utiliserait des drones pour livrer ses colis.


Sa pensée non conventionnelle s’étend également à son style de gestion, souvent contre-intuitif. Voici cinq pratiques de Bezos dévoilées dans le livre de Stone qui ont retenu mon attention :


1. Décourager la conciliation travail-famille


Durant une séance de questions-réponses, une employée d’Amazon a demandé à Jeff Bezos ce que l’entreprise allait faire pour améliorer la conciliation famille-travail. Furieux, le pdg d’Amazon aurait répondu: «la raison pour laquelle nous sommes là, c'est de faire ce que nous avons à faire. C’est notre priorité numéro un. […] C’est l’ADN d’Amazon. Si vous ne pouvez pas exceller et tout mettre pour y arriver, vous n’êtes peut-être pas à la bonne place.»



2. Limiter la taille des équipes en fonction de la règle des deux pizzas


Dans son livre The Mythical Man-Month, Frederick Brooks fait valoir qu’ajouter des employés à une équipe travaillant sur un logiciel complexe ralentit sa progression. Pour éviter de tomber dans ce piège, Jeff Bezos limite la taille des équipes au sein d’Amazon à 10 personnes. Bref, si une équipe d’Amazon travaille après les heures de bureau et commande de la pizza, deux pizzas devraient suffire. C’est ainsi que cette règle a été baptisée la règle des deux pizzas.


À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Julien Brault

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Rencontre avec la DG du nouveau quartier des affaires de Montréal

11/11/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. Après le sauvetage de Centropolis, Hélène Veilleux s'attaque à la renaissance de Chabanel.

Connaissez-vous la croix de Tuominen?

BLOGUE. Un truc carrément génial qui va changer votre quotidien au travail, et même - pourquoi pas? - votre vie.