Autre approche

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

Autre approche

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

On en parle depuis les élections. Ça y est, c'est officiel, le Plan Nord est relancé. Du moins, les intentions du gouvernement de Philippe Couillard, car il faudra bien que la demande de minerais soit de nouveau au rendez-vous pour que tout fonctionne. Mais bon, du moins on se prépare...


J'ai eu l'occasion d'entendre le premier ministre plusieurs fois sur le sujet ces derniers jours. Il a rencontré les journalistes de Les Affaires en table éditoriale, il a présenté son approche lors de notre événement «Objectif Nord» mardi dernier avec Pierre Arcand, le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, et il a annoncé un investissement de 50 millions de dollars dans le capital-actions de Gaz Métro GNL. Cette filiale de Gaz Métro sera en mesure de liquéfier du gaz naturel en plus grande quantité afin qu'il puisse être facilement transporté dans le Nord pour alimenter en énergie des projets miniers.


Que retenir de tout cela ? Surtout l'approche. M. Couillard a répété le terme plusieurs fois en faisant d'ailleurs écho aux propos de son ministre de l'Économie, de l'Innovation et des Exportations, Jacques Daoust. «Nous avons une approche de partenaires et non pas de subventionnaires.»


Autrement dit, il y aura de l'argent pour financer des projets (notamment 1 milliard de dollars alloués au fonds Capital Mines Hydrocarbures), mais le gouvernement veut s'assurer que l'opération sera rentable pour toutes les parties prenantes, y compris le Québec.


Bref, c'est un Philippe Couillard organisé, méthodique qui s'est présenté devant la communauté des affaires. Il n'a pas proposé de grandes nouveautés par rapport au Plan Nord de Jean Charest en 2011. Il veut maintenant faire aboutir les projets qui ont traîné selon lui sous le gouvernement de Pauline Marois. Par exemple : il souhaite mettre rapidement sur pied la Société du Plan Nord. La mission de cette société visera à coordonner l'ensemble des projets liés au développement économique du Nord. C'est elle qui veillera à ce que les PME et non pas seulement les grandes entreprises profitent d'une relance du Plan Nord. C'est aussi elle qui veillera à ce que les municipalités du Nord soient accompagnées. Beaucoup de PME et de villes s'étaient senties lésées, voire abandonnées au sommet de l'effervescence. Ont-elles été entendues ? «La parole est moitié à celui qui parle, moitié à celui qui écoute», avait déclaré Philippe Couillard en mai 2014 en citant Montaigne, philosophe et moraliste français du 16e siècle.


Si nous avons senti un regain d'espoir parmi les 400 gens d'affaires réunis au Palais des congrès mardi, ces derniers attendent maintenant non plus des promesses, mais bien du concret. Affaire à suivre... sur le terrain.


Géraldine Martin
Éditrice adjointe et rédactrice en chef,
Groupe Les Affaires
geraldine.martin@tc.tc

À propos de ce blogue

Géraldine Martin

Sur le même sujet

Philippe Couillard défendra la gestion de l'offre coûte que coûte

«Just watch me », a-t-il répondu à une question pour savoir jusqu’où il était prêt à aller.

1 milliard $ et 400 emplois pour l'aérospatial à Montréal

08/08/2018 | lesaffaires.com

CAE ainsi que les gouvernements fédéral et provincial devraient annoncer une injection majeure de fonds ce mercredi.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Hockey : ces titres peuvent-ils la mettre dedans ?

Édition du 22 Septembre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Les matchs hors concours sont lancés et la saison approche à grands pas. Alors que les pools ...

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.