Marc Dutil: Entrepreneurs, parlez de vous

Publié le 20/09/2012 à 08:24, mis à jour le 20/09/2012 à 11:55

Marc Dutil: Entrepreneurs, parlez de vous

Publié le 20/09/2012 à 08:24, mis à jour le 20/09/2012 à 11:55

Par Marc Dutil, Katia Renaud, Franck Nicolas et Nathaly Riverin

BLOGUE. Au fil des ans, j’ai eu l’occasion de faire plus de 150 conférences dans les chambres de commerces, associations industrielles et autres évènements à caractère économique ou communautaire.


Quelle valeur mettre à ces nombreuses rencontres, à ces projets et idées discutés et au rayonnement accru de mes collègues et de notre entreprise? Comme ils disent dans la bande-annonce: essence 45$, bénéfice du déplacement, priceless.


Ce raisonnement m’amène à accepter en mai dernier l’invitation des économistes du Québec pour une prise de parole sur la prospérité.


Alors, avec le mouvement étudiant comme bruit de fond incontournable, je me vide le cœur, on rit, on réfléchit et, toute somme faite, c’est une intervention qui aura semblé mutuellement agréable.


La conférence terminée, Michel Venne de l’INM me salue et me dit: «Super discours… faut absolument refaire ça cet été, devant les étudiants…»


Si ma vie était du cinéma, la musique de Jaws se serait alors mise à jouer dans ma tête!


Je lui demande, «Étudiants? Tu veux dire LES étudiants ?»


«Je n'apprécie pas votre 1%», page 2


Sur le même sujet

L'Effet A: des gestes pour stimuler l'ambition féminine

Édition du 31 Janvier 2015 | Marie-Claude Morin

Isabelle Hudon, Kim Thomassin, Isabelle Marcoux, Sophie Brochu et Marie-Josée Lamothe lancent un défi inédit.

Repenser la formule des modèles d'entreprise

Édition du 31 Janvier 2015 | Anne Gaignaire

Les incubateurs ou pépinières d'entreprises fleurissent au Québec. Bien des formules existent, des simples locaux ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

De tuile en tuile pour Bombardier et des chicanes à prévoir

31/01/2015 | René Vézina

Bombardier fait régulièrement les manchettes depuis le début de l’année mais pas pour les bonnes raisons.

REER ou RVER : lequel choisir ?

31/01/2015 | Dominique Lamy

Faut-il préférer le RVER, ce nouveau venu, au bon vieux REER?

Dix tendances en tourisme pour 2015

Édition du 31 Janvier 2015 | Martin Jolicoeur

S’il existe une industrie qui n’évolue pas en vase clos, c’est bien celle du tourisme. ...