Pourquoi les FNB m'inquiètent de plus en plus


Édition du 04 Octobre 2014

Je fais l'éloge depuis longtemps des fonds négociés en Bourse (FNB), tant dans mes chroniques qu'au cours de conférences. C'est normal, car à bien des égards, ce sont des produits financiers rationnels, pratiques et peu coûteux.
Pour les épargnants ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Des FNB sans frais de gestion. On y est presque!

17/08/2018 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. De nouveaux fonds à très faible coût ont été lancés récemment.

Voici pourquoi la fermeture de FNB au Canada va s'accélérer

15/06/2018 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. Proportionnellement, le Canada compte 3 fois plus de FNB qu'aux États-Unis. Exagérez-vous dites?

À la une

À surveiller: Nike, Apple et Oracle

Que faire avec les titres de Nike, Apple et Oracle?

10 choses à savoir mardi

IKEA veut meubler votre voiture autonome, les divorces provoqués par Fortnite, Coca-Cola intéressée par le pot canadien.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

06:55 | LesAffaires.com et AFP

«Guerre commerciale: acte deux.»