Mooney: Meilleurs et pires coups de 2012

Publié le 20/12/2012 à 07:00, mis à jour le 20/12/2012 à 08:41

Mooney: Meilleurs et pires coups de 2012

Publié le 20/12/2012 à 07:00, mis à jour le 20/12/2012 à 08:41

L'entrée en Bourse de Facebook, l'un des pires «flops de l'année»

BLOGUE. J’ai fait un exercice difficile en fin de semaine. J’ai jeté un regard critique sur tous mes blogues publiés en 2012. Pour vous donner une idée de la «quantité» d’écriture que cela représente, j’ai écrit quatre blogues par semaine, soit au moins 200 dans l’année.


Pour les amateurs de statistiques, il s’agit d’au moins 80 000 mots!


À mon avis, mon meilleur texte, soit le plus pertinent pour mes lecteurs a été mon premier de l’année intitulé «Les perspectives sont bonnes» (3 janvier). Dans ce blogue, j’expliquais qu’à mon avis les perspectives boursières étaient bonnes pour 2012, principalement parce que tout le monde était si inquiet et prudent face à la Bourse.


Si je me fie à la performance des principaux indices, je peux avancer que, jusqu’à maintenant, j’ai vu juste.


J’ai eu plus de difficulté à identifier mon pire texte, pas parce que tout je que j’écris est génial, mais parce que c’est une évaluation très subjective. Or, mon critère étant d’abord et avant tout l’utilité et la pertinence pour les investisseurs, j’estime que mon pire blog a été celui concernant Johnson & Johnson intitulé «Johnson & Johnson n’est plus la société qu’elle était» (11 mai).


D’une part, je ne crois pas que ce que j’ai écrit sur cette grande société américaine était faux. Toutefois, j’ai reçu plusieurs messages de lecteurs soulignant leur incompréhension face à mon évaluation. Ce qui m’a fait réaliser qu’en 400-500 mots, on ne fait que gratter la surface de ses activités, ne rendant pas justice à cette entreprise, encore moins aux investisseurs. Mon évaluation était trop partielle et pouvait mener à des conclusions hâtives plutôt dangereuses de la part des lecteurs.


Désolé.


À mon avis, parmi les nombreux événements couverts, j’estime que l’événement de l’année pour les investisseurs québécois a été l’acquisition de Statoil Fuel & Retail par Alimentation Couche-Tard. D’ailleurs, ce fut toute une année pour les acquisitions avec celles de Cogeco Câble aux États-Unis (Atlantic Broadband), Logica par le Groupe CGI, Brick par Leons, celle d’Astral par BCE refusée par le CRTC et les nombreux achats de la pharmaceutique Valeant, dont sa plus récente et plus importante Medicis.


Dans la catégorie «flop de l’année», je voterais pour le premier appel public de Facebook alors qu’au Québec, la performance de Rona est probablement la déception corporative de l’année (le Groupe SNC n’est pas très loin toutefois).


Le blog qui a suscité le plus de réactions (pas seulement en termes de commentaires sur le site des affaires.com, mais aussi les nombreux messages que j’ai reçus) est celui sur l’Argentine («Il était une fois l’Argentine»).


Enfin, trois sujets qui sont revenus souvent pendant l’année sont l’immobilier canadien sous toutes ses formes, la grande popularité des dividendes et le pessimisme des investisseurs face à la Bourse.


Je termine en vous souhaitant une très joyeuse période des Fêtes et une nouvelle année 2013 très prospère, en n’oubliant pas les autres richesses de la vie.


Merci de votre fidélité.


Sincèrement,


Bernard Mooney


 

À propos de ce blogue

Chroniqueur au Journal Les Affaires, Bernard Mooney traite de la Bourse sous toutes ses facettes en s’adressant particulièrement aux investisseurs à long terme. Il est connu pour une vision misant sur le gros bon sens.

Bernard Mooney
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

Le câble distance le satellite au Canada

Mis à jour le 09/04/2013

Les câblodistributeurs ont vu leurs revenus et leur nombre d’abonnés grimper considérablement ...

L'année des nouveaux projets arts-affaires

Mis à jour le 11/01/2013

BLOGUE. D’abord, permettez-moi de vous souhaiter une belle année 2013 et surtout beaucoup de culture dans ...

OPINION Perspectives 2013 et rétrospectives 2012
Mis à jour le 14/01/2013
Mooney: L'année de la sélectivité
Mis à jour le 08/01/2013
Bilan 2012: nos dix nouvelles les plus lues
Mis à jour le 02/01/2013
Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Sans-fil: le 30 janvier semble charnière pour Québecor

29/07/2014 | François Pouliot

Ira ou n'ira pas au Canada anglais dans le sans-fil, Québecor? On pourrait bien le savoir plus tôt que ...

Fraude chez Herbalife? Oups...

Le gestionnaire de fonds de couverture Bill Ackman a-t-il subi le plus important revers de sa carrière?

À quand la bulle du S&P 500? Pas avant 2035 points

À quand la bulle du S&P 500? Pas avant 2035 points