Cybersécurité financière: Flare Systems obtient un financement d'amorçage de 1M$

Publié le 17/10/2019 à 14:30

Cybersécurité financière: Flare Systems obtient un financement d'amorçage de 1M$

Publié le 17/10/2019 à 14:30

Par Pascal Forget
Flare Systems

(Photo: Courtoisie)

L’entreprise de cybersécurité financière Montréalaise Flare Systems vient de compléter une ronde de financement d’amorçage de 1 million de dollars menée par Luge Capital, en collaboration de WhiteStar Capital.

L’investissement permettra de poursuivre son expansion au Canada et aux États-Unis ainsi que le développement de sa suite de produits permettant aux institutions financières de lutter contre les crimes financiers.

La solution de Flare Systems collecte et analyse automatiquement des millions de points de données provenant de fuites de renseignements, de forums de discussions publics et privés, de messageries en ligne et de marchés illicites en ligne, autant sur le Web que sur l'Internet clandestin (darknet).

«Notre objectif est de rendre les cyber analystes plus performants en éliminant le travail routinier, en les aidant à prioriser les menaces et en leur donnant la bonne information au bon moment, pas simplement plus d’informations», explique Mathieu Lavoie, cofondateur et chef de la direction de Flare Systems.

La plateforme offre en continu les détails sur les menaces spécifiques qui visent le client et son secteur d’activité. Les acteurs qui sont derrière sont aussi identifiés, pour mieux établir le risque. «On fait des liens entre les clés cryptographiques utilisées pour signer les messages ou les adresses bitcoins. On pourra ainsi déterminer s’ils sont sophistiqués et depuis combien de temps ils sont actifs, explique M. Lavoie. De plus, notre module de prévention de vol de compte repérer les listes qui combinent des noms et des mots de passe qui circulent sur le web. En ayant cette information, une banque pourra proposer à ses clients de changer un mot de passe si ce dernier correspond à celui d’une liste fuitée.»

Selon David Nault, cofondateur et associé directeur de Luge Capital, ces informations sont très intéressantes, surtout dans le domaine bancaire. «59% des gens utilisent le même mot de passe sur tous leurs comptes. C'est une façon de prévenir les problèmes, d’aider ses clients et d’éviter la perte de réputation associée à une fuite de données.»

Selon M. Lavoie, la société compte déjà 7 gros clients. Dans le cadre de sa stratégie de croissance, Flare Systems compte s’associer à des fournisseurs de services de sécurité canadiens, américains et européens réputés afin que ses produits soient inclus dans leur gamme de services.

Flare Systems à été fondée en 2017 et se spécialise dans la prévention des crimes financiers dans les institutions financières, les entreprises de traitement de paiements et les entreprises d’investissement. La société compte 11 employés, dont 8 à temps plein. Elle a récemment complété le programme Startup en résidence de Desjardins et les programmes d’accélération en technologie du Centech et de NextAI.

Avant de lancer l’entreprise, Mathieu Lavoie dirigeait l’équipe chargée des tests d’intrusion d’une grande institution financière canadienne. David Hétu, cofondateur et chef de la recherche de Flare Systems, analyse depuis dix ans les activités cybercriminelles. 

Luge Capital est un fonds de capital de risque spécialisé en technologie financière, créé en 2018, qui gère un fond de 75 M$.

Pour en savoir plus : Luge Capital lance un fonds de 75 M$

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

Cybersécurité: les firmes canadiennes seraient en retard avec le reste du monde

34 % des groupes canadiens ne définissent pas pleinement le risque, contre 16 % de leurs pairs mondiaux.

CPA Canada victime d'une cyberattaque

L'attaque aurait compromis les renseignements personnels de plus de 329 000 de ses membres et parties prenantes.

À la une

Tendance inquiétante aux É.-U pour les producteurs québécois d'énergie verte

12/08/2020 | François Normand

Un rapport publié mardi montre une diminution de l’appétit des entreprises pour l’électricité renouvelable aux É.-U.

Ah, la Gaspésie!

BLOGUE INVITÉ. Après la déception de 2018, est-ce que l'expérience client fut à la hauteur cette fois-ci?

Le déficit ontarien devrait atteindre 38,5G$ en 2020-2021

En trois mois, le gouvernement ontarien a presque doublé sa projection de déficit annuel.