Londres ouvre la porte à la cotation de produits adossés à des cryptomonnaies

Publié le 11/03/2024 à 14:12

Londres ouvre la porte à la cotation de produits adossés à des cryptomonnaies

Publié le 11/03/2024 à 14:12

Par AFP

Cette décision intervient alors que le bitcoin a vu sa valeur flamber à de nouveaux records historiques ces derniers jours. (Photo: 123RF)

Le gendarme des marchés britanniques, la FCA, a ouvert lundi la porte à la cotation de produits financiers adossés à des cryptomonnaies au Royaume-Uni, d'après un communiqué.

La FCA «ne s'opposera pas aux demandes de places d'échanges reconnues de créer un segment de marché coté au Royaume-Uni pour des titres adossés à des cryptoactifs», ou ETN, explique ce communiqué.

«Ces produits seraient disponibles pour les investisseurs professionnels, comme les sociétés d'investissement et institutions de crédit autorisées ou régulées pour opérer sur les marchés», précise le communiqué.

«Les places d'échanges vont devoir continuer à s'assurer qu'il y a assez de contrôles en place, pour que le courtage soit ordonné et qu'une protection adéquate soit offerte aux investisseurs professionnels», précise la FCA.

L'autorité de régulation avertit toutefois qu'elle continue à penser que les produits adossés ou dérivés à des cryptomonnaies «sont mal adaptés aux petits investisseurs en raison de leurs dangers» et l'interdiction de vendre ces produits aux particuliers reste en place.

Cette décision intervient alors que le bitcoin a vu sa valeur flamber à de nouveaux records historiques ces derniers jours, poussé par l'autorisation aux États-Unis de la vente d'un nouveau type de produit de placement, un fonds indiciel (ETF) qui suit le cours du bitcoin.

Un produit ETF «est une part de fonds dont la valeur» s'appuie sur «des actifs, en l'occurrence des bitcoins, qui sont détenus par le fonds en question», et qui suit le cours de cet actif, rappelle Stéphane Ifrah, analyste à Coinhouse, interrogé par l'AFP.

De son côté, «un ETN est un titre de dette», émis par un émetteur comme une banque, «dont la performance peut être indexée sur tout et n'importe quoi dont le prix du bitcoin», détaille Stéphane Ifrah.

La  Bourse de Londres a confirmé de son côté qu'elle accepterait les demandes d'ETN adossé au bitcoin et à l'Ether, les deux premières cryptomonnaies en termes de capitalisation, au deuxième trimestre de cette année.

Dans une note, «la Bourse considère que l'admission de certains titres liés à des cryptoactifs pourrait être préjudiciable» à sa «réputation» et son «intégrité», et indique que ceux proposés devront être adossés à des actifs dans les cryptomonnaies concernées.

Lundi, le bitcoin a encore touché un sommet historique à plus de 72 000 dollars américains, après avoir bondi d'environ 70% depuis le début de l'année.

L'annonce britannique a contribué à soutenir le moral des investisseurs selon Charles Morris, analyste chez ByteTree, questionné par l'AFP, pour qui «de nombreux pays dans le monde se tournent vers le Royaume-Uni en tant que meneur», et peut penser que s'il «donne ici son feu vert, de nombreux autres pays assoupliront leur réglementation» à l'avenir.

 

Sur le même sujet

Bourse: nouveau record pour le Nasdaq

Mis à jour il y a 25 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le TSX a repris l'essentiel des pertes subies jeudi.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi 24 mai

Mis à jour à 08:20 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les Bourses mondiales dispersées, le marché interroge la trajectoire des taux de la Fed.

OPINION Bourse: Wall Street fait une volte-face en pleine séance
Mis à jour le 23/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi 23 mai
Mis à jour le 23/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: Wall Street termine en baisse
Mis à jour le 22/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: nouveau record pour le Nasdaq

Mis à jour il y a 25 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le TSX a repris l'essentiel des pertes subies jeudi.