«[Zuckerberg] ne peut pas manger chez Chick-fil-A, ce serait du cannibalisme»

Publié le 14/08/2023 à 18:23

«[Zuckerberg] ne peut pas manger chez Chick-fil-A, ce serait du cannibalisme»

Publié le 14/08/2023 à 18:23

Par AFP

Mark Zuckerberg accuse Elon Musk de ne pas prendre l’idée de leur «combat» au sérieux. (Photo: Getty Images)

Washington — Les patrons de Meta (Facebook) et X (ex-Twitter) se sont à nouveau écharpés par plateforme interposée dimanche, Mark Zuckerberg accusant Elon Musk de ne pas prendre l’idée de leur «combat» au sérieux.

Les milliardaires évoquent depuis fin juin un combat d’arts martiaux mixtes (MMA) censé les opposer en chair et en os, la date du 26 août ayant même été suggérée.

«Je pense que nous pouvons tous convenir qu’Elon n’est pas sérieux et qu’il est temps de passer à autre chose», a écrit Zuckerberg sur Threads, plateforme concurrente directe de X, lancée le mois dernier par Meta.

«J’ai proposé un véritable rendez-vous […] Elon n’a pas confirmé la date, puis a dit qu’il devait se faire opérer, et maintenant, il réclame plutôt une séance entraînement dans mon jardin», a-t-il poursuivi.

Elon Musk a aussitôt répliqué sur sa plateforme X: «Zuck est une mauviette».

Puis il a annoncé qu’il se rendrait dans la Silicon Valley dès lundi avant de fanfaronner: «j’ai hâte de cogner à sa porte demain».

En réponse à un usager de X qui le soupçonnait de n’être plus très chaud pour le combat, Elon Musk a écrit: «il [Zuckerberg] ne peut pas manger chez Chick-fil-A, ce serait du cannibalisme», en référence à une chaîne de restaurants servant de la volaille.

L’idée de cet hypothétique combat a paru se préciser vendredi, Elon Musk annonçant même sur X une sorte de péplum en Italie.

«J’ai parlé à la première ministre italienne et au ministre de la Culture. Ils ont donné leur accord pour un lieu extraordinaire», a-t-il précisé, ajoutant un seul mot dans un second message: «Gladiateur».

«J’adore ce sport et je suis prêt à me battre depuis qu’Elon m’a défié», a répondu plus tard dans la journée Mark Zuckerberg sur Threads.

Mais «nous ne nous sommes pas mis d’accord sur ce qu’il dit», a continué M. Zuckerberg, disant vouloir collaborer «avec des organisations professionnelles» comme par exemple l’UFC, la ligue d’arts martiaux mixtes Ultimate Fighting Championship, pour encadrer cet éventuel duel.

Le ministre italien de la Culture, Gennaro Sangiuliano, a confirmé avoir parlé à M. Musk de «comment organiser un grand événement caritatif évoquant l’histoire», mais a déclaré qu’aucun match «ne se tiendrait à Rome».

Mais Elon Musk a aussi évoqué vendredi une «opération mineure» pour un «problème avec [son] omoplate droite frottant contre [ses] côtes».

«Le rétablissement ne prendra que quelques mois», a-t-il ajouté.

Les deux géants de la tech s’opposent depuis des années sur leurs conceptions opposées du monde, de la politique à l’intelligence artificielle et leur animosité semble s’être accentuée début juillet avec le lancement de Threads, concurrent direct de X.

Sur le même sujet

Le premier patient humain de Neuralink contrôle une souris d'ordinateur par la pensée, affirme Elon Musk

20/02/2024 | AFP

Musk avait annoncé fin janvier que Neuralink avait posé son premier implant cérébral sur un patient.

Elon Musk veut transférer Tesla au Texas

01/02/2024 | AFP

À la Bourse de New York jeudi, le titre de Tesla perdait 1% à mi-séance, à 185 dollars.

À la une

Droits d'auteur: OpenAI (ChatGPT) accuse le New York Times de malhonnêteté

Il y a 15 minutes | AFP

Le journal a lancé fin décembre des poursuites contre OpenAI et Microsoft, principal investisseur de cette start-up.

Collations et café pour être au bureau «comme à la maison»

Mis à jour à 12:42 | lesaffaires.com

POUR OU CONTRE LE TÉLÉTRAVAIL. «Il n’y a rien comme être ensemble pour former une équipe solide et forte.»

«À l'aide! Les réunions se multiplient et m'épuisent.»

MAUDITE JOB! «Chez nous, le mode hybride a multiplié le nombre de réunions. Et ça m'épuise...»