Le réseau social de Trump lance un service de «streaming» vidéo

Publié le 16/04/2024 à 15:03, mis à jour le 24/04/2024 à 12:04

Le réseau social de Trump lance un service de «streaming» vidéo

Publié le 16/04/2024 à 15:03, mis à jour le 24/04/2024 à 12:04

Par AFP

Donald Trump, ex-président des États-Unis et nouveau candidat à la Maison-Blanche (Photo: Getty Images)

La société de médias de Donald Trump a annoncé mardi le lancement d'un service de streaming vidéo, en pleine campagne électorale pour l'ex-président américain qui fait aussi face à son premier procès pénal à New York. 

Trump Media and Technology Group (TMTG) a indiqué dans un communiqué avoir terminé une phase de test de 6 mois de sa «nouvelle plateforme de diffusion de télévision en direct».

Elle prévoit de commencer la diffusion de contenus sur l'application mobile et le site web de Truth Social, le réseau social de Donald Trump lancé début 2022, puis de créer sa propre application, d'abord pour les smartphones et tablettes, puis pour les télévisions connectées.

Le nouveau service de streaming proposera notamment des contenus typiques des «chaînes d'information, religieuses ou familiales» et des films et documentaires «déprogrammés ou qui risquent de l'être» par d'autres plateformes, précise le communiqué.

«Nous voulons héberger de façon permanente les informations et les divertissements de haute qualité qui font face à la discrimination par d'autres chaînes et services de streaming. Il y a beaucoup d'excellents contenus qui ne trouvent pas de public pour des raisons injustes», a déclaré Devin Nunes, PDG de TMTG cité dans le communiqué.

Truth Social n'a généré que quelques millions de dollars de chiffre d'affaires depuis sa création, et TMTG, entrée en Bourse fin mars, a vu ses actions s'écrouler. Sa valorisation, qui avait atteint près de 11 milliards de dollars américains à son premier jour de cotation, a fondu de plus des deux tiers depuis.

Le candidat présidentiel républicain, déjà poursuivi dans plusieurs affaires financières, fait face depuis lundi à un procès pénal pour paiements dissimulés. 

Il est accusé d'avoir acheté le silence de l'ancienne star de films pornographiques Stormy Daniels , à quelques jours du scrutin de 2016 qu'il avait remporté, sur le fil, face à la candidate démocrate Hillary Clinton.

Au tribunal, il a dénoncé une «attaque» contre l'Amérique.

Avide utilisateur de Twitter (désormais X) quand il était au pouvoir, Donald Trump a été banni des grands réseaux sociaux pour incitation à la violence lors des émeutes du Capitole le 6 janvier 2021. Il a fini par être autorisé à revenir, mais il communique principalement via Truth Social.

Il y a récemment publié une vidéo montrant une image où Joe Biden apparaît pieds et mains liés, suscitant la colère de l'équipe de campagne du président américain, qui a accusé l'homme d'affaires d'incitation à la «violence politique».

Sur le même sujet

Droits de douane et baisse d’impôts sous Trump: quels seraient les effets?

Mis à jour le 23/05/2024 | AFP

Un programme économique qui n’est pas sans risque, alors que le pays est confronté à une inflation persistante.

Le groupe de médias de Trump a perdu 327M$US au premier trimestre

21/05/2024 | AFP

Le groupe de médias du candidat républicain à la Maison-Blanche est désormais tenu de publier ses résultats trimestriels

À la une

OBNL: le sentiment d’imposture bien plus présent chez les femmes que les hommes

28/05/2024 | Emmanuel Martinez

Le sentiment d’imposture est plus présent chez les femmes que chez les hommes qui siègent sur les CA d’OBNL québécoises.

Adaptation au climat: les entreprises doivent se préparer au pire

28/05/2024 | François Normand

Le Groupe d’experts en adaptation aux changements climatiques (GEA) a publié un rapport crucial pour le Québec.

Climat: le GEA recommande de la «cohérence gouvernementale»

Mis à jour le 28/05/2024 | La Presse Canadienne

Les membres du GEA ont publié une liste de 20 recommandations, soutenues par plus de 90 moyens.