De bonne source: Alain Gignac

Offert par Les Affaires


Édition du 24 Août 2019

De bonne source: Alain Gignac

Offert par Les Affaires


Édition du 24 Août 2019

Par Les Affaires

Alain Gignac
PDG, Fondation de l'Institut de Cardiologie de Montréal

Alain Gignac possède plus d'une trentaine d'années d'expérience en gestion d'entreprise, en marketing et en communications à l'échelle régionale et nationale. Il est président du CA de La Presse et PDG de Precinomics Solutions Santé/Precinomics Health Solutions. Il a été directeur général de 375MTL - Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal, directeur du marketing chez TC Media, président et PDG de NolinBBDO Montreal, vice-président chez Cossette, vice-président au service à la clientèle chez Marketel-McCann Erickson, et vice-président chez TBWA\Chiat\Day. M. Gignac est diplômé en marketing de HEC Montréal.

Ça bouge dans votre industrie ?
Écrivez-nous à debonnesource@tc.tc

 

Sur le même sujet

Nouvelles recrues: Isabelle Hudon

Édition du 12 Mai 2021 | Les Affaires

Isabelle Hudon quittera le poste d’ambassadrice du Canada en France qu’elle occupe depuis 2017. Elle compte ...

Nouvelles recrues: Ève Laurier

Édition du 12 Mai 2021 | Les Affaires

Ève Laurier possède plus de 20 ans d’expérience dans les domaines des relations publiques et des communications.

OPINION Nouvelles recrues: Luc Noiseux
Édition du 12 Mai 2021 | Les Affaires
Nouvelles recrues: Alain Audet
Édition du 12 Mai 2021 | Les Affaires
Nouvelles recrues: France-Michèle Thomas
Édition du 12 Mai 2021 | Les Affaires

À la une

Le projet de loi 96 bien accueilli par l'opposition et Ottawa

La nouvelle pièce législative vise à encadrer l’usage du français chez les entreprises de 25 à 49 employés notamment.

Le gouvernement Legault parraine une réforme de la loi 101

Mis à jour à 16:24 | La Presse Canadienne

La nouvelle loi 101 sera appliquée aux entreprises de 25 à 49 employés.

Loi 101: aidons les PME à mieux intégrer les immigrants

10/04/2021 | François Normand

ANALYSE. «Le renforcement de la loi 101 ne doit pas alourdir le processus administratif des PME de 25 à 49 employés.»