Shell augmente son bénéfice trimestriel mais pâtit du reflux des prix des hydrocarbures

Publié le 02/11/2023 à 12:01, mis à jour le 02/11/2023 à 12:02

Shell augmente son bénéfice trimestriel mais pâtit du reflux des prix des hydrocarbures

Publié le 02/11/2023 à 12:01, mis à jour le 02/11/2023 à 12:02

Par AFP

Shell affiche pour la période un bénéfice net en hausse de 4,5% sur un an, à 7G$US, mais un résultat ajusté en baisse de 34% à 6,2G$US. (Photo: 123RF)

Le géant britannique des hydrocarbures Shell a annoncé jeudi un bénéfice net part du groupe en petite hausse au troisième trimestre, mais un résultat ajusté (soit hors éléments exceptionnels, la référence du marché) en net recul, sur des marchés «volatils».

Comme les autres entreprises du secteur, Shell avait profité un an plus tôt de la flambée des prix du gaz et du pétrole, dans un marché bouleversé par la reprise économique post-pandémie et l'invasion russe de l'Ukraine. 

Les cours ont reflué depuis les sommets de l'an dernier, même s'ils restent à des niveaux élevés, et les géants américains ExxonMobil et Chevron ont présenté la semaine dernière des résultats trimestriels en fort repli par rapport à 2022.

Malgré des hausses affichées par les britanniques Shell et BP ou le français TotalEnergies, les bénéfices nets des cinq major pétrolières ont globalement reculé sur un an, affichant un total de 34,18 milliards de dollars américains (G$US) au troisième trimestre contre 42,1G$US un an plus tôt.

Shell affiche pour la période un bénéfice net en hausse de 4,5% sur un an, à 7G$US, mais un résultat ajusté en baisse de 34% à 6,2G$US.

Le groupe «affiche un autre trimestre de solides performances opérationnelles [...] sur des marchés des matières premières volatils», a fait valoir le directeur général Wael Sawan dans un communiqué. 

Sur les neuf premiers mois de l'année, le bénéfice net de Shell a pourtant reculé de plus de 40%, reflétant la baisse du prix des hydrocarbures d'une année sur l'autre, ainsi que des volumes et des marges de raffinage plus faibles, précise le groupe dans son communiqué.

Le résultat net trimestriel a en revanche plus que doublé par rapport aux trois mois précédents, grâce notamment à des marges de raffinage et des prix du pétrole plus élevés d'un trimestre sur l'autre.

À la une

Voici ce que l'on sait déjà du budget fédéral 2024

Logement, intelligence artificielle ou crédits d'impôt... voici un résumé de ce qui a déjà été annoncé.

Après de nombreuses annonces, le budget fédéral dévoilé mardi

Mis à jour à 09:28 | La Presse Canadienne

Chrystia Freeland devrait présenter le budget fédéral vers 16 heures à la Chambre des communes.

Sommes-nous en récession depuis 50 ans?

Mis à jour il y a 33 minutes | Philippe Labrecque

EXPERT INVITÉ. Aussi contre-intuitive soit-elle, cette idée est la thèse de Raphaël Rossello, un vétéran de la finance.