Le Québec ne dort pas au gaz «vert»

Publié le 13/03/2020 à 14:17

La filière naissante du gaz naturel renouvelable (GNR) est très prometteuse pour le Québec, affirment de gros joueurs de l’énergie et de l’industrie manufacturière. Certains spécialistes pensent au contraire que cela tournera au fiasco. Le GNR est ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Le projet Énergie Saguenay a-t-il un avenir à long terme?

27/11/2020 | François Normand

ANALYSE — Le marché de l'énergie mute en Europe et en Asie, ce qui pourrait limiter la demande pour du GNL du Québec.

«GNL-Québec apporterait énormément», dit le gouvernement

Les groupes écologistes font front commun contre le projet, alors que le milieu des affaires s'est exprimé en faveur.

À la une

Accès aux poteaux de Bell: Legault doit intervenir selon Québecor

Il y a 17 minutes | La Presse Canadienne

Bell doit faire connaître ses commentaires plus tard aujourd’hui.

Ottawa: déficit de 248 G$ pour les neuf premiers mois de 2020-21

Il y a 37 minutes | La Presse Canadienne

Le résultat pour la période d’avril à décembre se comparait à un déficit de 11 milliards $ pour les mêmes mois en 2019.

PCU: faites rapidement votre déclaration de revenus dit un expert

«Je pense que ces sables mouvants n’ont pas encore fini de bouger », a indiqué M. McDonald