Le Québec ne dort pas au gaz «vert»

Publié le 13/03/2020 à 14:17

La filière naissante du gaz naturel renouvelable (GNR) est très prometteuse pour le Québec, affirment de gros joueurs de l’énergie et de l’industrie manufacturière. Certains spécialistes pensent au contraire que cela tournera au fiasco. Le GNR est ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Les malheurs du pétrole font le bonheur du secteur gazier

Les producteurs ont cessé de forer afin d’éviter de vendre à perte au début de la crise. Ça a rapporté.

Conduite souterraine de gaz de GNL: pas encore de consentement des Atikamekw

Aucun consentement n'a jusqu'ici été donné par la communauté autochtone au projet de GNL Québec.

À la une

Québec serre la vis: trois régions passent en zone d'alerte orange

Trois régions se voient imposer de nouvelles restrictions: Québec, Montréal et Chaudières-Appalaches.

Voulons-nous vraiment vivre dans ce monde?

18/09/2020 | François Normand

ANALYSE - Cessons d'écouter ceux qui disent que le développement durable mine l'économie, car c'est faux: il la stimule.

La Bourse en pause comme la reprise?

BLOGUE. Deux stratèges ne perdent pas espoir que les chouchous techno passent le bâton aux bénéficiaires de la reprise.