Diamondback rachète Endeavor pour créer un nouvel acteur majeur du pétrole et du gaz aux États-Unis

Publié le 12/02/2024 à 07:58

Diamondback rachète Endeavor pour créer un nouvel acteur majeur du pétrole et du gaz aux États-Unis

Publié le 12/02/2024 à 07:58

Par AFP

(Photo: 123RF)

La consolidation se poursuit dans le gaz et pétrole américain avec l'annonce, lundi, du rachat d'Endeavor par son compatriote Diamondback pour créer un nouvel acteur majeur de l'énergie, actif notamment dans le pétrole et le gaz de schiste.

Le rachat valorise Endeavor à quelque 26 milliards de dollars américains (G$US), dette comprise — payé en actions ainsi que huit milliards en argent, selon un communiqué.

Le secteur est en pleine consolidation dans un contexte particulièrement propice aux acquisitions, alors que les prix du gaz et du pétrole dopent les bénéfices des géants.

La transaction intervient après l'annonce en octobre du rachat par ExxonMobil pour environ 60G$US, du spécialiste du schiste Pioneer Natural Resources, qui exploite comme Diamondback et Endeavor l'immense région pétrolifère du bassin permien, qui couvre l'ouest du Texas et le sud-est du Nouveau-Mexique.

Chevron a annoncé de son côté, également en octobre dernier, un accord pour racheter Hess pour 53G$US.

Endeavor est l'«un des plus grands producteurs» d'hydrocarbures non cotés en Bourse. Son rapprochement avec Diamondback leur donnera une production combinée de 816 000 barils équivalent pétrole par jour.

Le bassin permien représente au total 5,8 millions de barils de pétrole par jour, soit environ 45% de la production américaine.

Le rachat d'Endeavor par Diamondback devrait être finalisé «au quatrième trimestre 2024».

Sur le même sujet

Le rachat de Discover par Capital One change le secteur du crédit

20/02/2024 | AFP

Principalement développé aux États-Unis, Discover est le quatrième réseau de cartes de crédit.

Énergir veut faire une «grosse acquisition» aux États-Unis

13/02/2024 | François Normand

Depuis 2020, la société a présenté plusieurs offres d’achat, mais sans succès, admet le PDG Éric Lachance.

À la une

Bourse: le Dow Jones et le S&P 500 sur de nouveaux records

Mis à jour il y a 32 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé en légère hausse.

Bourse: les gagnants et les perdants du 23 février

Mis à jour il y a 21 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Québecor, BRP et Nvidia

Que faire avec les titres de Québecor, BRP et Nvidia? Voici des recommandations d’analystes.