Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

En juillet les exportations du Canada ont reculé de 2,8%

La Presse Canadienne|07 septembre 2022

En juillet les exportations du Canada ont reculé de 2,8%

En juillet, les exportations de biens de consommation ont enregistré la plus forte baisse, de 14,3%, sous l’effet de l’important recul de 49,1% des exportations de produits pharmaceutiques qui a fait suite à la hausse marquée observée en juin. (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — En juillet, les exportations de marchandises du Canada ont diminué de 2,8% et les importations ont fléchi de 1,8%. 

Par conséquent, Statistique Canada a calculé que l’excédent commercial de marchandises du Canada avec le monde s’est rétréci pour passer de 4,9 milliards de dollars en juin à 4,1 G$ en juillet. 

En juillet, les exportations de biens de consommation ont enregistré la plus forte baisse, de 14,3%, sous l’effet de l’important recul de 49,1% des exportations de produits pharmaceutiques qui a fait suite à la hausse marquée observée en juin. 

D’autre part, les exportations de produits énergétiques ont diminué de 4,2% en juillet. C’était la première baisse mensuelle de l’année. 

Quant aux importations, des baisses ont été observées dans sept des onze sections de produits. Les importations de biens et de fournitures divers ont enregistré la plus forte baisse, de 9,8%. Les importations de produits énergétiques ont pour leur part décliné de 10,2% en juillet.

Statistique Canada ajoute que les exportations à destination des États-Unis, le principal partenaire commercial du Canada, ont diminué de 2,2% en juillet, alors que les importations en provenance des États-Unis ont crû de 0,7%. Par conséquent, l’excédent commercial du Canada avec les États-Unis est passé de 13,3 G$ en juin à 11,8 G$ en juillet.

Entre-temps, les importations en provenance de pays autres que les États-Unis ont diminué de 5,7% en juillet alors que les exportations vers ces mêmes pays ont diminué de 4,8%. Le déficit du commerce de marchandises avec les pays autres que les États-Unis s’est rétréci pour passer de 8,4 G$ en juin à 7,8 G$ en juillet, le plus faible déficit observé depuis janvier.