WSP Global poursuit son expansion pluriannuelle avec des projets verts

Publié le 11/05/2023 à 11:42

WSP Global poursuit son expansion pluriannuelle avec des projets verts

Publié le 11/05/2023 à 11:42

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

WSP Global (WSP) poursuit son plan d’expansion pluriannuelle, acquérant des entreprises et obtenant des contrats cette année en surveillant le marché croissant des projets verts.

Depuis la fin janvier, la société d’ingénierie a réalisé trois autres acquisitions en Australie, en Suisse et au Québec, ajoutant plus de 900 employés à sa masse salariale.

Une quatrième acquisition en cours, celle de la société d’ingénierie australienne Caliber, devrait augmenter son effectif de 800 personnes et renforcer les perspectives de WSP en tant qu’acteur de la réhabilitation des mines, a fait valoir son chef de la direction, Alexandre L’Heureux.

«Elle s’appuie sur l’acquisition de Golder en 2021» — une société de conseil en environnement de 7000 employés établie à Toronto — «et vise à positionner davantage WSP en tant que chef de file de la transition verte de l’industrie minière en Australie et dans le monde», a expliqué jeudi M. L’Heureux aux analystes lors d’une conférence téléphonique. 

La transition mondiale vers les énergies renouvelables au cours des deux prochaines décennies favorisera une dépendance croissante à l’égard des minéraux critiques ainsi qu’une poussée vers la décarbonisation dans l’exploitation minière, renforçant le potentiel de ce secteur pour le WSP, a-t-il ajouté.

L’entreprise montréalaise fait également partie d’un consortium sélectionné le mois dernier pour construire la première phase de 4,9 milliards de dollars (G$) de la Green Line de Calgary, un système de transport léger sur rail constituant le plus grand projet d’infrastructure de l’histoire de la ville. 

WSP a conclu au moins sept accords d’acquisition au cours des 12 derniers mois — notamment pour la société britannique d’environnement et d’infrastructure de John Wood Group et ses 35 000 employés — et plus de 120 autres depuis 2006. 

Jadis connue sous le nom de Genivar, l’entreprise de 64 ans a plus que doublé son effectif au cours de la dernière décennie, pour le porter à environ 67 100 employés — incluant 10 900 nouveaux venus en 2022.

Au cours de son plus récent trimestre, WSP a réalisé un bénéfice net en hausse de 18,4 % à 112,5 millions de dollars (M$), contre 95 M$ un an plus tôt. Les revenus pour le trimestre terminé le 1er avril ont augmenté de près de 29 % sur un an, passant de 2,7 G$ à 3,5 G$. 

Cependant, les perspectives financières optimistes de WSP comportent quelques nuages, a estimé un analyste. 

«Le trimestre a été nettement plus fort que prévu, mais la croissance interne du carnet de commandes a été assez faible. Et vous avez maintenu vos prévisions, ce qui implique un ralentissement de la croissance interne pour le reste de l’année», a souligné Yuri Lynk, de Canaccord Genuity, au chef de la direction. 

M. L’Heureux a répondu que si deux contrats récents, dont le train léger de Green Line, avaient été inclus dans les résultats trimestriels, le carnet de commandes au Canada aurait montré une croissance d’au moins 10 %, plutôt qu’une diminution de 3 %. 

«Donc, en fait, je ne suis pas du tout inquiet à ce stade (...) C’est plus une question de calendrier qu’autre chose», a-t-il affirmé. 

«Nous avons actuellement 2000 projets en cours, vous devez donc examiner l’évolution de la marge sur une période supérieure à 90 jours», a−t−il ajouté, faisant référence à la marge bénéficiaire ajustée de 15,5%, qui est restée stable d’une année à l’autre.

La société d’ingénierie mise sur une croissance des revenus de 19 % cette année, pour atteindre entre 10,0 G$ et 10,6 G$. Il a également prévu une augmentation de 18% des bénéfices ajustés.

 

 

Sur le même sujet

À surveiller: Innergex, Nvidia et Bombardier

23/05/2024 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres d'Innergex, Nvidia et Bombardier? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller: BRP, Constellation software et Google

16/05/2024 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de BRP, Constellation software et Google? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Saga Gildan: les membres du CA démissionnent et le PDG quitte ses fonctions

L'entreprise a aussi fait savoir que le conseil sortant a mis fin aux discussions entourant le processus de vente.

Gildan, une saga qui mérite l'attention de nos leaders politiques et économiques

22/12/2023 | Jean-Paul Gagné

ANALYSE. Cela risque d’avoir des répercussions importantes pour ses employés, ses actionnaires... et pour Montréal.

Bourse: ce que les investisseurs doivent retenir du conflit qui secoue Gildan

26/01/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Ou comment les investisseurs devraient analyser un conflit à la haute direction d'une entreprise comme Gildan?