Trois mois à venir: une hausse du nombre d'heures de travail «inévitable»

Publié le 31/08/2022 à 11:32

Trois mois à venir: une hausse du nombre d'heures de travail «inévitable»

Publié le 31/08/2022 à 11:32

Par La Presse Canadienne

Le message est clair: «la hausse du nombre d’heures travaillées par la direction ou par le personnel actuel sera inévitable pour plus de la moitié des entreprises». (Photo: La Presse Canadienne)

Les employés, de même que la direction des entreprises, devront travailler durant un plus grand nombre d’heures au cours des trois mois à venir, estiment plus de la moitié des entreprises québécoises.

C’est ce que révèle l’Institut de la statistique du Québec, qui a analysé les données québécoises à même l’Enquête canadienne sur la situation des entreprises portant sur le deuxième trimestre de 2022.

Le message est clair: «la hausse du nombre d’heures travaillées par la direction ou par le personnel actuel sera inévitable pour plus de la moitié des entreprises».

Les difficultés de recrutement et de maintien en poste des employés existants y sont pour beaucoup. «Pour les trois mois à venir, plus de la moitié des entreprises confrontées aux obstacles liés à la main-d’œuvre prévoient que la direction (58%) ou le personnel actuel (51,3%) devront augmenter leur nombre d’heures travaillées», prévient l’ISQ.

De même, plus de la moitié des entreprises (55,8%) s’attendent à ce que l’inflation devienne un enjeu plus important dans les discussions avec leurs employés, pour ce qui est des augmentations de salaire, au cours de l’année à venir.

C’est particulièrement le cas dans les secteurs de la restauration et de l’hébergement (77,8%), du commerce de détail (70,3%) et de la fabrication (63,7%).

Sur le même sujet

Main-d'oeuvre: les entreprises embauchent «plus que jamais»

15/05/2024 | François Normand

Selon un nouveau rapport de STIQ, 48% des PME manufacturières ont connu une hausse d’au moins 5% de leurs effectifs.

Le marché de l'emploi ralentit en avril aux États-Unis

03/05/2024 | AFP

En avril, 175 000 emplois ont été créés, contre 315 000 en mars.

À la une

Bourse: nouveaux records pour le Nasdaq et le S&P 500

Mis à jour à 17:09 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en légère hausse.

Bourse: les gains du S&P 500 en 2024 restent fragiles

03/05/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Plus de la moitié du gain du S&P 500 lors des quatre premiers mois de 2024 est attribuable à... Nvidia.

Bourse: les gagnants et les perdants du 21 mai

Mis à jour à 17:27 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.