Tiger Woods et Nike se séparent, la fin d’une époque

Publié le 08/01/2024 à 12:51

Tiger Woods et Nike se séparent, la fin d’une époque

Publié le 08/01/2024 à 12:51

Par AFP

Régulièrement blessé, l’icône des parcours, âgé de 48 ans, n’a gagné qu’un seul tournoi majeur ces 15 dernières années, en 2019, et pointe actuellement au 883e rang du classement mondial. (Photo: MC3 William Selby, USN, via Wikimedia Commons)

Le golfeur américain Tiger Woods a annoncé lundi sur X (ex-Twitter) la fin de son partenariat avec l’équipementier sportif Nike, qui l’accompagnait depuis les débuts de son ascension chez les professionnels, il y a plus de 27 ans. 

Régulièrement blessé, l’icône des parcours, âgé de 48 ans, n’a gagné qu’un seul tournoi majeur ces 15 dernières années, en 2019, et pointe actuellement au 883e rang du classement mondial.

Tiger Woods s’est dit «chanceux» d’avoir pu nouer ce partenariat en 1996, et a remercié Phil Knight, co-fondateur de Nike, et les employés de la marque à la virgule.

«Les gens vont se demander s’il y aura un autre chapitre», a tweeté le golfeur, semblant faire référence à un partenariat avec un équipementier sportif. «Oui. Il y aura un nouveau chapitre.»

Nike commanditait Tiger Woods depuis son passage chez les professionnels, en août 1996, à 20 ans.

La marque américaine s’est appuyée sur Eldrick Tont Woods, son nom de naissance, pour remplir les caddies de golf, un sport dans lequel elle faisait, jusque-là, de la figuration depuis plus d’une décennie.

Chaussures, vêtements, sacs, clubs et balles, Nike est devenu un acteur majeur de ce marché.

Selon une estimation de l’AFP, sur la base de documents financiers, la division Nike Golf a généré, depuis, plus de 10 milliards de dollars de chiffre d’affaires, avec un pic à 791 millions en 2013.

De son côté, le golfeur aux 15 victoires en tournoi majeur a reçu de Nike environ 500 millions de dollars, selon des estimations.

Son dernier contrat, signé en 2013 pour dix ans et 200 millions de dollars, était arrivé à échéance l’an dernier.

 

 

Sur le même sujet

La cote du golf demeure élevée

20/03/2024 | Claudine Hébert

INDUSTRIE DU GOLF. Les clubs de golf doivent ajuster leur mode d'opération et leurs stratégies marketing.

L'art de composer avec la météo sur les terrains de golf

20/03/2024 | Claudine Hébert

INDUSTRIE DU GOLF. Les clubs de golf doivent ajuster leur mode d'opération et leurs stratégies marketing.

À la une

Monique Leroux: notre productivité reflète notre manque d’ambition

Édition du 10 Avril 2024 | François Normand

TÊTE-À-TÊTE. Entrevue avec Monique Leroux, ex-patronne de Desjardins et ex-présidente du CA d'Investissement Québec.

Dette et déficit du fédéral: on respire par le nez!

19/04/2024 | François Normand

ANALYSE. Malgré des chiffres relativement élevés, le Canada affiche le meilleur bilan financier des pays du G7.

Budget fédéral 2024: «c'est peut-être un mal pour un bien»

19/04/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Les nouvelles règles ne changent pas selon moi l'attrait des actions à long terme.