Olymel déménage son siège social de Saint-Hyacinthe à Boucherville

Publié le 15/11/2023 à 16:46

Olymel déménage son siège social de Saint-Hyacinthe à Boucherville

Publié le 15/11/2023 à 16:46

Par La Presse Canadienne

L’entreprise en a fait l’annonce, mercredi, dans un communiqué. Elle centralisera ainsi à Boucherville son siège social ainsi qu’une partie de ses activités d’entreposage et ses opérations de distribution. (Photo: La Presse Canadienne)

Après 30 ans à Saint−Hyacinthe, Olymel déménage son siège social à Boucherville. Le transformateur alimentaire affirme que la décision n’entraînera aucune perte d’emploi.

L’entreprise en a fait l’annonce, mercredi, dans un communiqué. Elle centralisera ainsi à Boucherville son siège social ainsi qu’une partie de ses activités d’entreposage et ses opérations de distribution.

Les nouvelles installations seront situées dans l’ancien siège social de Colabor.

Le déménagement devrait toucher 195 personnes. Il s’échelonnera de l’été 2024 au début de l’année 2026. Seules les équipes responsables de l’approvisionnement pour l’est du Canada demeureront à Saint−Hyacinthe dans le but de favoriser une plus grande proximité avec les sites de production.

Le président−directeur général d’Olymel, Yanick Gervais, affirme que les nouvelles installations permettront à l’entreprise de réaliser des économies d’argent et des gains d’efficacité. Le déménagement favoriserait aussi «une meilleure gestion de tous les dossiers en rapprochant les équipes», commente-t-il.

Olymel doit composer avec de nombreux vents de face. En restructuration, elle a aboli des centaines d’emplois au cours des derniers mois. La semaine dernière, près de 300 travailleurs de l’usine de Princeville ont perdu leur emploi à la suite d’une annonce faite en septembre.

En mai, l’annonce de la fermeture de l’usine d’abatage de Vallée−Jonction avait créé une onde de choc en entraînant la perte de près de 1000 emplois.

 

 

Sur le même sujet

L'histoire de la coopérative Nutrinor racontée en 300 pages

26/02/2024 | Trium Médias

L’année 2024 marque d'ailleurs le 75e anniversaire de la coopérative située au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

La sécheresse dans l'Ouest nord-américain fait grimper le prix du boeuf

Mis à jour le 26/02/2024 | La Presse Canadienne

«C'est la pire sécheresse de ma vie d'adulte, et je suis né en 1971. Notre prairie ne redeviendra jamais verte.»

À la une

Un miroir du siècle économique

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. Retour sur l’histoire d’un média presque centenaire.

Quand les Québécois découvraient la Bourse dans nos pages

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. «Des entreprises comme Cascades et Couche-Tard, elles sont extrêmement reconnaissantes envers le REA.»

95 ans d'ambition et d'innovation

Édition du 21 Février 2024 | Marine Thomas

BILLET. Cela fait déjà 95 ans que le journal «Les Affaires» informe les décideurs du Québec.