Le PDG de Bell doit justifier son annonce de licenciements

Publié le 13/02/2024 à 18:48

Le PDG de Bell doit justifier son annonce de licenciements

Publié le 13/02/2024 à 18:48

Par La Presse Canadienne

BCE Inc., la société mère de Bell Média, a annoncé la semaine dernière qu’elle réduirait ses effectifs de 4800 postes. (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — Les députés ont invité plusieurs hauts dirigeants de BCE et de Bell Canada à témoigner plus tard ce mois-ci au sujet de la décision de l’entreprise de supprimer environ 9% de ses effectifs cette année.

Le comité du patrimoine de la Chambre des communes a convenu d’inviter le président et chef de la direction de BCE, Mirko Bibic, pour aborder les compressions, qui ont notamment des répercussions sur les salles de rédaction de tout le pays.

Le comité a également convenu d’inviter le président de Bell Média, Sean Cohan, et le directeur financier de la société mère, Curtis Millen, ainsi qu’une poignée d’autres personnes.

La motion libérale visant à inviter les dirigeants le 29 février a été appuyée par le Nouveau Parti démocratique (NPD) et le Bloc québécois, les conservateurs du comité s’étant abstenus de voter.

BCE Inc., la société mère de Bell Média, a annoncé la semaine dernière qu’elle réduirait ses effectifs de 4800 postes, mettrait fin à plusieurs bulletins de nouvelles télévisées et vendrait 45 de ses 103 stations de radio.

L’entreprise a blâmé le gouvernement fédéral et le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) pour les coupes, affirmant qu’Ottawa avait mis trop de temps à apporter une aide aux entreprises médiatiques en crise.

 

Abonnez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les enjeux qui préoccupent la communauté des affaires.

Sur le même sujet

À la une

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

Il y a 51 minutes | François Normand

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.