Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

La FCEI déplore la hausse des cotisations à l’assurance-emploi

La Presse Canadienne|04 octobre 2023

La FCEI déplore la hausse des cotisations à l’assurance-emploi

Le taux de cotisation à l’assurance−emploi pour l’année 2024 sera établi à 1,66 dollar ($) par tranche de 100 $ de rémunération assurable pour les employés et à 2,32 $ pour les employeurs. (Photo: La Presse Canadienne)

La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante s’élève contre la hausse prévue des cotisations au régime d’assurance−emploi. 

Le taux de cotisation à l’assurance−emploi pour l’année 2024 sera établi à 1,66 dollar ($) par tranche de 100 $ de rémunération assurable pour les employés et à 2,32 $ pour les employeurs.

Pour l’année 2023, le taux de cotisation atteignait 1,63 $ par tranche de 100 $ pour les employés et 2,28 $ pour les employeurs.

Lorsqu’elle avait publié, à la mi−septembre, le rapport actuariel sur ces taux, la Commission de l’assurance−emploi avait expliqué qu’un taux d’équilibre doit être trouvé sur une période de sept ans entre les cotisations et les dépenses de l’assurance−emploi. Or, au plus fort de la pandémie de COVID−19, il y a eu plus de chômage, donc le versement de plus de prestations. Le tout doit donc être rétabli, avait expliqué la Commission.

Mais la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) aurait aimé qu’un répit soit donné aux petites et moyennes entreprises, en gelant au moins les cotisations, voire en instaurant un taux réduit pour les PME.

«Une augmentation de taxes à ce moment−ci, alors qu’il y a beaucoup d’entreprises qui peinent à joindre les deux bouts, ce n’est pas l’approche que le gouvernement devrait avoir», a opiné en entrevue Jasmin Guénette, vice−président aux affaires nationales à la FCEI.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne