ESPN, Fox et Warner Bros Discovery lancent une plateforme de streaming sportif

Publié le 06/02/2024 à 17:17

ESPN, Fox et Warner Bros Discovery lancent une plateforme de streaming sportif

Publié le 06/02/2024 à 17:17

Par AFP

(Photo: Glenn Carstens-Peters pour Unsplash)

ESPN, filiale de Disney, Fox et Warner Bros Discovery ont annoncé mardi le prochain lancement d’une nouvelle plateforme de streaming d’événements sportifs, un rapprochement majeur entre concurrents sur fond d’explosion du coût des droits de diffusion.

Pour mettre sur pied cette nouvelle offre, qui ne sera disponible qu’aux États-Unis, les trois groupes de médias se sont mis d’accord pour créer une société commune, dont chaque partenaire détiendra un tiers du capital, selon un communiqué conjoint.

Cette nouvelle plateforme, dont le lancement est prévu à l’automne 2024, va permettre de créer, aux États-Unis, une sorte de Netflix du sport.

En effet, les trois sociétés contrôlent, en les réunissant, une grande partie des droits des grands championnats américains, ainsi que de la Formule 1, la Coupe du monde de football, trois des quatre tournois majeurs en tennis, ou encore le circuit professionnel de golf PGA.

Aucun service de vidéo à la demande dans le monde ne propose aujourd’hui un produit équivalent ou même approchant.

Le morcellement des droits sportifs entre plusieurs plateformes obligeait jusqu’ici les amateurs de sport aux États-Unis à prendre plus d’un abonnement.

Par ailleurs, ESPN, numéro un mondial du sport, s’était jusqu’ici refusé à diffuser ses événements les plus importants sur sa plateforme dédiée ESPN+, pour ne pas entrer directement en concurrence avec la télévision par câble, qui lui assure encore des revenus conséquents.

La concurrence entre plateformes a même été renforcée par l’émergence de nouveaux acteurs intéressés par les droits sportifs.

L’alliance annoncée mardi, qui doit encore être approuvée par les autorités américaines de régulation, constitue ainsi un camouflet pour ceux qui n’en seront pas, en particulier Amazon, Apple, Comcast (Peacock) mais aussi Paramount Global, qui diffuse du football américain (NFL), du golf ou du basket universitaire.

C’est un nouveau coup très dur pour Paramount Global, déjà considéré comme le plus petit des grands médias de télévision aux États-Unis, dont beaucoup estiment qu’il va devoir s’adosser à un partenaire pour rester pertinent.

«Le lancement de ce nouveau service de streaming sportif est un moment significatif pour Disney et ESPN, un succès majeur pour les fans des sport et un important pas en avant pour l’industrie des médias», a commenté le directeur général de Disney, Bob Iger, cité dans le communiqué.

La perspective de cette plateforme unique pourrait octroyer, à terme, au trio ESPN, Fox et Warner Bros Discovery un pouvoir de négociation renforcé face aux championnats sportifs, dont les droits ont flambé ces dernières années.

 

Abonnez-vous à notre infolettre thématique pour du contenu qui répond à votre réalité:

Techno – Tous les lundis

Retrouvez les conseils de nos experts en cybersécurité, des analyses sur les cryptomonnaies, et les dernières actualités sur les innovations technologiques.

À la une

Monique Leroux: notre productivité reflète notre manque d’ambition

Édition du 10 Avril 2024 | François Normand

TÊTE-À-TÊTE. Entrevue avec Monique Leroux, ex-patronne de Desjardins et ex-présidente du CA d'Investissement Québec.

Dette et déficit du fédéral: on respire par le nez!

19/04/2024 | François Normand

ANALYSE. Malgré des chiffres relativement élevés, le Canada affiche le meilleur bilan financier des pays du G7.

Budget fédéral 2024: «c'est peut-être un mal pour un bien»

19/04/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Les nouvelles règles ne changent pas selon moi l'attrait des actions à long terme.