Canopy Growth obtient une protection contre les créanciers de BioSteel

Publié le 14/09/2023 à 11:57

Canopy Growth obtient une protection contre les créanciers de BioSteel

Publié le 14/09/2023 à 11:57

Par La Presse Canadienne

La protection contre les créanciers de BioSteel limitera ses obligations de financement supplémentaire. (Photo: 123RF)

SMITHS FALLS — Canopy Growth a indiqué jeudi avoir obtenu la protection de la cour contre ses créanciers pour sa division BioSteel Sports Nutrition, et a l’intention de demander l’autorisation de vendre l’entreprise.

Le producteur de cannabis de Smiths Falls, en Ontario, affirme avoir demandé la protection contre les créanciers auprès de la Cour supérieure de justice de l’Ontario parce que ses activités de boissons pour sportifs, BioSteel, n’avaient plus accès à du financement.

Canopy a décrit BioSteel comme un «frein important» à sa rentabilité et à ses flux de trésorerie, affirmant qu’environ 60% de la perte ajustée avant intérêt, impôts et amortissement de la société était imputable à BioSteel.

La protection contre les créanciers de BioSteel limitera ses obligations de financement supplémentaire et aidera l’entreprise à se concentrer sur ses principales activités liées au cannabis, a fait valoir Canopy.

L’entrepris a également l’intention de lancer une procédure en vertu du chapitre 15 aux États-Unis pour traiter les actifs américains de BioSteel.

Cette décision intervient après que Canopy a indiqué, en juin, avoir procédé à des changements au sein de son équipe de direction et s’être séparé de certains membres du personnel après avoir découvert des «anomalies significatives» dans les documents financiers antérieurs de BioSteel.

 

À la une

Le chef de la division responsable du Boeing 737 quitte l’entreprise

Il y a 28 minutes | La Presse Canadienne

Boeing a ainsi annoncé le départ d’Ed Clark, qui travaillait dans ses rangs depuis 18 ans.

Dollarama offre 2,5 M$ pour régler une action collective liée aux écofrais

Mis à jour il y a 11 minutes | La Presse Canadienne

Une audience devant la Cour supérieure du Québec se tiendra le 9 avril au palais de justice de Montréal.

Aucune indication de l’abolition de la TVQ pour le budget, dit l’IDU

Mis à jour à 14:39 | Charles Poulin

À un mois du dévoilement du budget provincial, les signes ne pointent pas vers l'adoption de cette mesure.