Bonification d’un programme pour la transition énergétique en agriculture

Publié le 12/09/2023 à 11:01

Bonification d’un programme pour la transition énergétique en agriculture

Publié le 12/09/2023 à 11:01

Par La Presse Canadienne

«Avec cet appui bonifié, qui permettra à un plus grand nombre d’entreprises de s’alimenter en hydroélectricité, une énergie propre», a indiqué le ministre de l’Agriculture André Lamontagne. (Photo: La Presse Canadienne)

Le gouvernement du Québec bonifie de 9 millions de dollars (M$) un programme qui permet aux agriculteurs d’avoir accès à un réseau d’électricité plus puissant, et dans certains cas, plus propre.

Le Programme d’accès au réseau triphasé (PART), lancé à l’automne 2020, «appuie les entreprises québécoises dans leur raccordement au réseau d’Hydro−Québec, ce qui facilite la modernisation de leurs équipements et la substitution de leurs sources d’énergie fossile par une électricité propre, tout en favorisant une agriculture durable», peut−on lire dans un communiqué publié mardi matin par le ministère de l’Environnement et le ministère de l’Agriculture.

Les équipements utilisés dans les installations agricoles requièrent une forte puissance électrique, mais dans plusieurs régions rurales, le réseau électrique est monophasé, moins puissant que l’électricité triphasée.

Le programme PART permet aux agriculteurs d’avoir accès à un réseau d’électricité triphasée, qui fournit davantage de puissance électrique pour des besoins élevés comme ceux des serres.

PART offre aussi la possibilité à certains agriculteurs de substituer l’utilisation d’énergie fossile par l’hydroélectricité.

«Avec cet appui bonifié, qui permettra à un plus grand nombre d’entreprises de s’alimenter en hydroélectricité, une énergie propre, nous posons un geste concret pour une agriculture encore plus durable et responsable», a indiqué le ministre de l’Agriculture André Lamontagne.

Le programme a jusqu’à maintenant permis de financer plus de 145 projets d’environ 140 entreprises agroalimentaires au Québec, selon le gouvernement, qui a indiqué que le soutien additionnel de 9 M$ porte l’enveloppe totale à 13,7 M$ pour la période 2023−2026.

«Avec le nouveau plan de mise en œuvre du Plan pour une économie verte 2030, nous allons accélérer la transformation de secteurs stratégiques comme l’agroalimentaire pour propulser le Québec vers l’atteinte de nos objectifs climatiques», a pour sa part souligné le ministre de l’Environnement Benoit Charrette.

Stéphane Blais, La Presse Canadienne

À la une

Nos exportations à risque en France malgré l'AECG

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.