Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Le pétrolier ConocoPhillips annonce le rachat de Marathon Oil

AFP|29 mai 2024

Le pétrolier ConocoPhillips annonce le rachat de Marathon Oil

(Photo: 123RF)

Le géant pétrolier américain ConocoPhillips a annoncé mercredi vouloir racheter son concurrent Marathon Oil, valorisé à 22,5 milliards de dollars américains (G$US) dont 5,4 milliards de dette nette, au moment où le secteur fait face à des pressions sur la sortie des énergies fossiles face au changement climatique.

Cela s’inscrit dans une série d’annonces de grosses acquisitions dans le secteur pétrolier américain allant à l’encontre des appels à entamer leur transition énergétique, après ExxonMobil et Pioneer Natural Resources (60 milliards), Chevron et Hess (53 milliards), Occidental Petroleum et CrownRock (12 milliards).

Avec Marathon, ConocoPhillips va se renforcer dans des régions riches en pétrole et gaz de schiste comme le bassin Bakken, dans le nord des États-Unis, ou le bassin permien dans le sud.

L’acquisition permettra «d’ajouter des surfaces très complémentaires au portefeuille onshore de ConocoPhillips aux États-Unis, avec deux milliards de barils de ressource supplémentaires», précisent les entreprises, basées au Texas, dans un communiqué.

Cette «complémentarité» devrait permettre à ConocoPhillips de réaliser 500 millions de dollars américains d’économies dans l’année suivant l’opération, qui devrait être finalisée à la fin de l’année 2024, notamment grâce à «la réduction des coûts administratifs» et de production.

Le géant pétrolier prévoit aussi de continuer à récompenser ses actionnaires avec des rachats d’actions pour plus de 20G$US dans les trois années suivant le rachat de Marathon Oil, dont sept milliards la première année, selon le communiqué.

Dans le détail, selon l’accord définitif conclu en vue du rachat, les actionnaires de Marathon Oil recevront 0,255 action de ConocoPhillips par action, soit une prime de 14,7% par rapport au cours de clôture de Marathon Oil mardi.

En octobre, un autre grand groupe pétrolier américain, ExxonMobil, avait annoncé qu’il allait racheter son compatriote Pioneer Natural Resources pour environ 60G$US. Il s’agissait là aussi de se renforcer dans le bassin permien, qui attise les convoitises.

La major, qui assume investir dans l’exploitation des hydrocarbures malgré l’impact sur le climat, réunit lors de son assemblée générale mercredi ses actionnaires, qui auront l’occasion de s’exprimer sur la manière forte avec laquelle il a réagi aux récentes contestations liées au changement climatique.

Fin 2023, l’autre major pétrolière américaine Chevron avait aussi annoncé l’acquisition pour 53G$US du producteur de gaz et de pétrole Hess, et le compatriote Occidental Petroleum celui de CrownRock pour quelque 12G$US.