L'hydrogène vert est rendu moins cher que l'hydrogène gris

Publié le 15/03/2022 à 16:00

L'hydrogène vert est rendu moins cher que l'hydrogène gris

Publié le 15/03/2022 à 16:00

Par François Normand

Au début du mois de mars, les prix de l'hydrogène vert étaient moins dispendieux dans la région EMEA et en Asie. (Photo: 123RF)

On s’y attendait à très long terme, mais certainement pas à court terme. L’hydrogène vert est devenu moins dispendieux que l’hydrogène gris dans plusieurs régions du monde en raison de la guerre en Ukraine, qui a fait exploser les prix du gaz naturel, révèle une étude de BloombergNEF publiée le 4 mars.

Cette division du groupe Bloomberg est spécialisée dans l’analyse de l’impact de la transition énergétique sur les secteurs de la production d’énergie, des transports, de l’industrie, de la construction et de l’agriculture.

L’hydrogène vert est produit principalement par électrolyse de l'eau à partir d'électricité renouvelable, tandis que l’hydrogène gris (95% de l’hydrogène consommé dans le monde) est fabriqué à partir d’énergies fossiles, principalement du gaz naturel classique.

Comme les résultats de l’étude sont réservés aux clients payants de BloombergNEF, il n’a pas été possible de consulter directement le document original.


L'ammoniac vert plus cher en Amérique du Nord

Toutefois, dans un tweet publié le 4 mars (Ukraine War Makes Green Hydrogen Competitive), la responsable de l’analyse des secteurs du chauffage et de l’hydrogène chez BloombergNEF, Meredith Annex, a publié un tableau qui permet de constater que les prix de l’ammoniac vert (un carburant pour décarboner les transports) sont inférieurs à ceux l’ammoniac gris en Europe et en Asie.

L’ammoniac vert demeure en revanche beaucoup plus dispendieux que l’ammoniac gris en Amérique du Nord, selon BloombergNEF.

Contrairement au pétrole, les prix du gaz ne sont pas mondiaux, mais plutôt continentaux. Comme l’Amérique du Nord est un exportateur de gaz naturel, les prix n’y ont donc pas augmenté dans les mêmes proportions qu’en Europe ou en Asie.

« Recharge », un site d’analyses spécialisé dans la transition énergétique, a eu accès à l’étude complète de BloombergNEF.

Ainsi, l'hydrogène gris produit à partir de gaz fossile a désormais un coût actualisé de 6,71 $US/kg dans la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) comparativement à 4,84 à 6,68 $US/kg pour l'hydrogène vert (en utilisant des électrolyseurs occidentaux).

En Chine, le coût de l'hydrogène vert est actuellement de 3,22 $US/kg (en utilisant des électrolyseurs chinois) par rapport à 5,28 $/kg pour l'hydrogène gris.

 

Les prix du gaz naturel demeuront-ils élevés?

Reste à voir si les prix de l’hydrogène vert pourront demeurer à terme plus compétitifs que ceux de l’hydrogène gris.

Dans une étude publiée en avril (dont faisait état le magazine français Capital), BloombergNEF soulignait que les prix de l'hydrogène vert diminueraient à long terme et qu’ils pourraient même devenir inférieurs à ceux du gaz naturel classique, mais seulement vers 2050…

Et, en avril, les prix du gaz naturel étaient déjà élevés en raison du déséquilibre entre la demande et l'offre en Europe.

Pour la suite des choses, la grande inconnue demeure la nature du nouvel équilibre de marché qui se mettra en place à long terme en Europe entre la demande et l’offre de gaz naturel classique – dans un contexte où la Russie fournissait plus du tiers des approvisionnements gaziers de l'Europe avant la guerre en Ukraine.

Car cet équilibre exercera une influence déterminante sur les prix de l’hydrogène vert.

Si les prix du gaz naturel demeurent très élevés, l’hydrogène vert pourrait alors demeurer compétitif par rapport à l’hydrogène gris.

En revanche, si les prix du gaz naturel redescendent graduellement vers des niveaux plus normaux en raison d’une désescalade du conflit en Ukraine, l’hydrogène vert pourrait redevenir plus dispendieux.

 

 

Sur le même sujet

«L'énergie verte n'est pas encore au rendez-vous», dit Eric Reguly

25/11/2022 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. «Il y a 20 ans, [l’énergie verte] se développait plus rapidement qu'aujourd'hui», observe le journaliste.

Énergie: les entrepreneurs canadiens prévoient une reprise de l'activité en 2023

6409 puits devraient être forés l’an prochain au Canada, ce qui représenterait une hausse d’environ 15%.

À la une

Nouvel espoir dans la lutte aux changements climatiques

25/11/2022 | François Normand

ANALYSE. Plusieurs pays ont réussi à réduire leurs émissions de GES tout en affichant une croissance économique.

Bourse: Toronto clôture en légère hausse

Mis à jour le 25/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a terminé sur une note contrastée.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 25/11/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.