Main-d'oeuvre en génie: 7,6M$ supplémentaires pour la formation

Publié le 21/02/2022 à 16:00

Main-d'oeuvre en génie: 7,6M$ supplémentaires pour la formation

Publié le 21/02/2022 à 16:00

Par La Presse Canadienne

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet. (Photo: La Presse Canadienne)

Québec a annoncé lundi un investissement supplémentaire de 17,6 millions de dollars pour soutenir la formation des travailleurs dans le secteur du génie, en pleine pénurie de main-d’œuvre.

Cet argent sera utilisé dans le cadre du programme de formation de courte durée privilégiant les stages dans les professions priorisées par la Commission des partenaires du marché du travail, appelé COUD. «Les formations fonctionnent en mode travail-études, et le soutien financier couvre les salaires des participants et participantes durant leurs heures d’études et de stage», a expliqué le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, en conférence de presse à Montréal.

Les domaines visés sont «le génie civil, le génie mécanique, le génie industriel et le génie de fabrication», a-t-il précisé.

Le ministre a fait valoir que «le COUD vient donner un souffle supplémentaire aux entreprises qui ont souvent bien identifié leurs besoins, mais qui ont du mal à mettre des solutions en œuvre par manque de ressources, tant humaines que financières».

Cela vient s’ajouter aux 3,9 milliards $ déjà réservés pour l’«Opération main-d’œuvre», un plan de recrutement dans plusieurs secteurs présenté en novembre dernier par le gouvernement.

Alors que «les défis actuels en matière de main-d’œuvre seront présents au moins pour toute la décennie actuelle», Québec cherche «à former et à requalifier 850 travailleurs et travailleuses dans le domaine» d’ici les cinq prochaines années.

Cet article a été produit par Clara Descurninges avec le soutien financier des Bourses Facebook et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

 

À la une

Oser prendre des vacances!

Il y a 48 minutes | Nicolas Duvernois

EXPERT INVITÉ. Cette année, Nicolas Duvernois prend de vraies vacances, «avec absolument rien à faire.»

«Au bureau, on peut transmettre les compétences»

Mis à jour il y a 33 minutes | lesaffaires.com

POUR OU CONTRE LE TÉLÉTRAVAIL. «Dans notre domaine, la formation est longue et complexe.»

Le projet de loi «anti-briseurs de grève» au niveau fédéral est adopté au Sénat

Il y a 47 minutes | La Presse Canadienne

Une amende est prévue pour les employeurs qui auraient recours à des travailleurs de remplacement lors d'une grève.