Financement agricole Canada reçoit une aide du fédéral

Publié le 24/03/2020 à 08:52

Financement agricole Canada reçoit une aide du fédéral

Publié le 24/03/2020 à 08:52

Par La Presse Canadienne
Plusieurs poulets déplumés

Ça augmente sa capacité de prêt de 5 milliards de dollars pour aider les agriculteurs et les transformateurs d’aliments. (Photo: 123RF)

Financement agricole Canada reçoit une aide du gouvernement fédéral qui augmentera sa capacité de prêt de 5 milliards de dollars pour aider les agriculteurs et les transformateurs d’aliments à faire face à la pandémie de COVID-19.

Le gouvernement fédéral affirme que cette mesure donnera de la souplesse aux agriculteurs qui font face à des problèmes de trésorerie et aidera les transformateurs qui ont perdu des ventes.

Les agriculteurs admissibles qui ont un prêt dû au plus tard le 30 avril en vertu du Programme de paiements anticipés auront également six mois supplémentaires pour rembourser leur prêt.

Selon le gouvernement, cela représente 173 millions de dollars de prêts reportés.

Les agriculteurs qui ont des prêts sans intérêt en cours pourront demander une tranche supplémentaire de 100 000 $ sans intérêt pour le financement de l’année 2020-2021, tant que leurs avances totales dans le cadre du Programme de paiements anticipés restent inférieures à un plafond de 1 million de dollars.

Le premier ministre Justin Trudeau a affirmé que l’aide aux agriculteurs et aux producteurs est importante pour le pays.

« Les agriculteurs et les producteurs alimentaires travaillent dur pour mettre de la nourriture sur les tables à travers notre pays, et ils ne devraient pas avoir à se soucier de pouvoir payer leurs prêts ou d’avoir assez d’argent pour subvenir aux besoins de leur propre famille », a-t-il déclaré dans un communiqué.

« Nous prenons des mesures dès maintenant pour leur donner plus de flexibilité pour relever les défis à venir en ces temps d’incertitude. »

La ministre de l’Agriculture, Marie-Claude Bibeau, a déclaré que les agriculteurs continuent de fournir de la nourriture aux épiceries.

« S’il y a un secteur qui doit demeurer en activité, c’est certainement le secteur alimentaire, en ce moment », a insisté, une fois de plus, la ministre fédérale de l’Agriculture, Marie-Claude Bibeau.

Le programme de paiements anticipés est un programme de garantie de prêts financiers qui permet aux producteurs d’accéder au crédit par le biais d’avances de fonds. Plus de 21 000 producteurs ont participé au programme en 2019 et ils ont reçu plus de 3 milliards de dollars, selon le gouvernement fédéral.

Financement agricole Canada est une société d’État qui gère un portefeuille de prêts de plus de 38 milliards de dollars, offrant aux agriculteurs et aux entreprises alimentaires du financement, des logiciels de gestion et de l’information pour aider leurs opérations.

La Fédération canadienne de l’agriculture a également applaudi le gouvernement pour avoir clarifié les restrictions de voyage qui auraient affecté les travailleurs étrangers temporaires arrivant au pays pour travailler pendant la saison des semis.

« Les agriculteurs sont heureux de voir que le gouvernement a réagi si promptement à la pénurie de travailleurs qui se fera sentir sous peu dans le secteur agroalimentaire, et nous nous engageons à collaborer avec les organismes et les ministères responsables pour veiller à ce que ces arrivées au Canada se fassent strictement en conformité avec le protocole de la santé publique afin d’éviter que la COVID-19 se propage davantage » a déclaré la présidente de la fédération Mary Robinson.

« Nous continuons d’examiner les détails de cette décision et nous communiquerons étroitement avec tous les ministères responsables et intervenants pertinents dans l’industrie au cours des jours à venir, afin de faire en sorte que ces travailleurs arrivent sans problème et à temps au pays, tout en se conformant de façon responsable à toutes les exigences de la santé publique ».

 

Sur le même sujet

À la une

Crise des finances publiques? Quelle crise?

30/05/2020 | François Normand

ANALYSE - Quand il y a des crises graves, les gouvernements haussent les impôts. C'est la leçon du 20e siècle.

Il y a toujours des raisons de garder espoir

BLOGUE. La Bourse s'offre un deuxième mois fort rentable grâce aux largesses monétaires.Les indicateurs se contredisent.

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

29/05/2020 | Jean-Paul Gagné

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.