Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

«Maximiser les collisions créatives à la machine à café»

lesaffaires.com|30 avril 2024

«Maximiser les collisions créatives à la machine à café»

«Nous organisons toutes les semaines des petits événements simples et informels au bureau — des dîners, des déjeuners, des jeux, etc. — pour faire d’une pierre deux coups: collaborer et socialiser!» (Photo: 123RF)

Dans la série hebdomadaire automnale POUR OU CONTRE LE TÉLÉTRAVAIL, Les Affaires met de l’avant les meilleures pratiques de l’un et l’autre des camps, afin de rallier à leur position leurs salariés et de faire prospérer l’organisation. Suivez le débat!

 

Qui: Simon Papineau

Entreprise: Light & Wonder

Secteur: jeux vidéo

11 à 49 employés

 

Quelle formule a été adoptée?

Hybride

 

Décrivez-nous où travaillent habituellement les employés:

Les employés travaillent 2 à 3 jours par semaine au bureau, dans le Vieux-Port de Montréal, et le reste du temps à la maison.

 

Était-ce la formule appliquée avant février 2020?

Non

 

Pourquoi avez-vous choisi cette formule?

Nous sommes convaincus que pour atteindre leur plein potentiel, nos équipes ont besoin de temps de collaboration en personne et de temps de travail individuel ininterrompu.

 

Quels sont les facteurs, les politiques et les dispositions qui font en sorte que cette formule fonctionne pour votre entreprise?

Nous avons opté pour des journées fixes au bureau pour tout le monde plutôt que de laisser les employés choisir leur moment en présentiel. C’était très clair pour nous que ça ne sert à rien de venir au bureau pour faire des appels avec ses collègues à distance. Il faut que tout le groupe soit au bureau en même temps pour faciliter la collaboration et maximiser les collisions créatives à la machine à café.

Il est important de proposer une organisation du travail logique, dans laquelle les employés voient de la valeur. Nos cycles de développement hebdomadaire se prêtaient déjà bien à un mode de travail hybride. Nous encourageons les équipes à organiser leurs rencontres de planification et de rétrospection en personne, tandis que les rencontres quotidiennes, où tout le monde partage son progrès du jour, se font à distance. Plus le sujet à discuter est complexe, plus les équipes sont encouragées à se parler en personne.

Nous avons réorganisé l’espace au bureau pour nous assurer que tous les membres d’une équipe de projet soient assis ensemble, afin de tirer le maximum de la présence de tous les membres de l’équipe au même endroit. Quand tu travailles au bureau, tous tes collaborateurs sont assis autour de toi.

Nous organisons toutes les semaines des petits événements simples et informels au bureau — des dîners, des déjeuners, des jeux, etc. — pour faire d’une pierre deux coups: collaborer et socialiser!

 

Au cours des prochains mois, l’organisation du travail changera-t-elle?

Oui. Il est certain que l’organisation du travail continuera d’évoluer. Toutefois, nous ne savons pas encore comment, il faut continuer d’expérimenter pour le savoir.

 

Quelle est votre position à l’égard du télétravail, du présentiel et du mode de travail hybride?

Personnellement, j’apprécie le mode de travail hybride. Après deux ans à la maison, le contact humain me manquait et c’est énergisant de passer du temps avec mes collègues. Je m’ennuyais aussi de sortir dîner en ville! Mais j’apprécie de pouvoir travailler de la maison régulièrement et je constate que mes journées sont souvent plus productives à la maison. De là l’envie de tirer le meilleur des deux mondes!

 

Partagez à votre tour votre opinion avec nos lecteurs en remplissant ce formulaire: