10 livres pour l'investisseur


Édition du 19 Août 2020

10 livres pour l'investisseur


Édition du 19 Août 2020

Par Stéphane Rolland

(Photo: Sharon McCutcheon pour Unsplash)

Rien de tel qu'un bon livre pour acquérir de nouvelles connaissances ou s'exposer à de nouvelles idées. Nous avons demandé à trois gestionnaires de portefeuille de nous proposer des suggestions de lectures qui pourraient plaire à nos lecteurs investisseurs. Certaines sont directement liées à la Bourse tandis que d'autres ratissent plus large. Voici leurs suggestions.

 

LES CHOIX DE MARTIN LALONDE, président de Rivemont et gestionnaire de portefeuille

 

Mémoires d'un spéculateur, Edwin Lefèvre, 1923

Version originale : Reminiscences of a Stock Operator

Ce livre narre le parcours de Jesse Livermore, l'un des plus importants spéculateurs de l'histoire. Issu d'une famille pauvre, le jeune américain a commencé à spéculer à l'âge de 14 ans et a amassé une fortune considérable. Après la publication de la première édition du livre, sa vie sera marquée par son enrichissement grâce à la vente à découvert durant le krach de 1929 et par son tragique suicide en 1940, ruiné. Ce livre, un incontournable, est l'un de ceux qui a le plus influencé Martin Lalonde. Il contient une foule de «perles» qui continuent à être citées aujourd'hui. «Ça fait presque 100 ans que le livre a été publié et ça demeure toujours d'actualité.» Un exemple : «Ce n'est pas ma réflexion qui a créé mes plus gros profits. C'est ma capacité à rester assis et à ne rien faire.»

 

Debunkery, Ken Fisher, 2011

Traduction : non disponible en français

Dans ce livre, le célèbre gestionnaire de portefeuille américain s'attaque à 50 idées préconçues en matière d'investissement. «Ce qui est intéressant, c'est qu'il nous explique pourquoi ces idées sont des mythes, commente Martin Lalonde. Pour quelqu'un qui commence à investir, ça permet de mieux comprendre ce qui se passe vraiment sur les marchés financiers.» Parmi les exemples d'idées préconçues, il y a celle qu'une société avec un bas ratio cours/bénéfice ou un dividende élevé est nécessairement moins risquée. «Il rappelle qu'il y a probablement une raison pour laquelle le rendement du dividende est élevé», souligne-t-il.

 

Confessions of a Street Addict, Jim Cramer, 2002

Traduction : non disponible en français

La lecture de l'autobiographie de Jim Cramer aura changé la perception qu'en avait Martin Lalonde, qui le connaissait pour son style «clownesque» à l'émission Mad Money, à la chaîne télévisée financière CNBC. «C'est un génie. Il a été journaliste et a étudié en droit à Harvard avant de créer son propre fonds de couverture (hedge fund), où il a obtenu des rendements mirobolants. Ça explique pourquoi il est respecté à Wall Street, malgré ses simagrées.» Le livre chronique les hauts et les bas de la carrière d'investisseur de Jim Cramer. On fait le tour des bons coups, des erreurs et de l'effet de ce rythme de vie effrénée sur la santé mentale. «On voit que malgré les erreurs, qui arrivent à l'occasion, on peut faire de bons coups.»

 

No One Would Listen, Harry Markopolos, 2010

Traduction : non disponible en français

En essayant de comprendre comment Bernie Madoff obtenait son rendement, l'analyste Harry Markopolos s'est rendu compte qu'il s'agissait d'une fraude. L'auteur a essayé à plusieurs reprises d'alerter les autorités, sans succès. Le livre est «hyper-intéressant» pour en apprendre sur cette fraude historique, estime Martin Lalonde. «Plein de gens se doutaient qu'il s'agissait d'une fraude, mais il a fallu plusieurs années avant que les autorités interviennent. Pour les investisseurs, c'est un rappel que quand c'est trop beau pour être vrai, c'est sûrement trop beau pour être vrai.»

 

LES CHOIX DE PHILIPPE LE BLANC, gestionnaire de portefeuille et chef des placements de Cote 100

 

Factfulness : penser clairement, ça s'apprend ! Hans Rosling, Ola Rosling, Anna Rosling Rönnlund, 2018

Version originale : Factfulness : Ten Reasons We're Wrong About the World - and Why Things Are Better Than You Think

Le livre souligne l'importance de prendre des décisions basées sur les faits. Les auteurs présentent 10 biais inconscients qui expliquent les erreurs factuelles que font les gens - et les investisseurs, par le fait même. «L'auteur démontre que la grande majorité des gens, quel que soit leur degré d'expertise, se trompe royalement sur de nombreux faits concernant le monde qui nous entoure», commente Philippe Le Blanc.

 

Les Outsiders, William N. Thorndike Jr., 2012

Version originale : The Outsiders

Le livre trace le portrait de huit PDG qui ont créé «énormément de richesse pour leurs actionnaires», explique le gestionnaire de portefeuille de Cote 100, à Saint-Bruno. Warren Buffett, de Berkshire Hathaway, et Katharine Graham, qui a dirigé le Washington Post lors du scandale du Watergate, font partie des cas étudiés. Parmi les points communs qui unissent les huit dirigeants, on trouve l'humilité, la frugalité, une très grande attention à l'allocation du capital et une préférence pour les flux de trésorerie plutôt que les bénéfices. «Dans la plupart des cas, ces dirigeants ont connu du succès en attendant patiemment que se présentent des occasions d'acquisitions ou de rachats d'actions à des prix très attrayants pour leurs actionnaires. De fait, ils ont su à la fois être très patients et très opportunistes, n'hésitant pas à investir une partie substantielle du capital de leur entreprise dans de telles occasions.»

 

Made In America, Sam Walton, 1992

Traduction : non disponible en français

Philippe Le Blanc aime le style «simple et direct» du fondateur de Walmart, qui a publié son autobiographie en 1992. Parti de «pratiquement rien», l'entrepreneur de l'Arkansas a fondé le plus grand détaillant du monde. Philippe Le Blanc croit que le parcours de l'homme d'affaires évoque certaines qualités et pratiques que devraient imiter les entrepreneurs québécois, comme son «obsession» d'obtenir le meilleur prix pour ses clients. Le gestionnaire de portefeuille a relevé plusieurs bons conseils dans le livre de Sam Walton, notamment les bienfaits de faire preuve de frugalité dans les opérations courantes de l'entreprise tout en valorisant les investissements à long terme. Il a aussi retenu que l'entrepreneur était un homme passionné par le commerce de détail et qu'il n'hésitait pas à nager à contre-courant pour trouver les meilleures occasions d'affaires.

 

LES CHOIX DE FRANÇOIS TÊTU, gestionnaire de portefeuille à RBC Dominion valeurs mobilières

 

Elon Musk : l'homme qui va changer le monde, Ashlee Vance, 2015

Version originale : Elon Musk : Tesla, SpaceX, and the Quest for a Fantastic Future

François Têtu aime bien lire des biographies, car elles sont souvent instructives et divertissantes en même temps. Le livre raconte le parcours de l'entrepreneur derrière Tesla. Né en Afrique du Sud, sa carrière dans le monde des affaires aura été marquée par la création et la vente de PayPal, ainsi que par la fondation de Tesla, SolarCity et SpaceX. Le gestionnaire de portefeuille dit avoir été surpris par le «génie» de l'entrepreneur derrière le fabricant des voitures électriques Tesla. «Ce gars-là ne dort pas. Son cerveau n'arrête jamais. C'est un type génial comme on en voit rarement.»

 

Planète vide, Darrell Bricker et John Ibbitson, 2019

Version originale : Empty planet

Contrairement aux prévisions de l'Organisation des Nations unies, qui anticipe que la population mondiale pourrait progresser jusqu'à 11 milliards d'habitants en 2100, les deux auteurs canadiens pensent au contraire que la population mondiale est appelée à décroître en raison de la baisse du taux de natalité partout dans le monde. «C'est une opinion à contre-courant», explique le gestionnaire de portefeuille. Le déclin de la population aurait de nombreuses répercussions. Sur le marché de l'emploi, notamment, le nombre réduit de travailleurs pourrait entraîner une inflation salariale ou un recours plus accru aux robots. Cela aurait aussi un effet sur les prévisions des experts sur les réchauffements climatiques. «C'est une opinion controversée et ils n'affirment pas qu'il faut ne rien faire, mais ils disent que cette tendance devrait être prise en compte dans les solutions adoptées par rapport aux problèmes environnementaux.»

 

Homo Deus : une brève histoire de l'avenir, Yuval Noah Harari, 2015

Version originale : en hébreu

Un autre livre qui se projette dans l'avenir, Homo Deus est une forme de suite du livre Sapien : Une brève histoire de l'humanité, car l'auteur réfléchit au futur de l'humanité. François Têtu a trouvé intéressants les passages sur la santé, notamment la médecine préventive qui permettrait d'anticiper les maladies des patients pour leur permettre de vivre encore plus longtemps. «Sera-t-il plus fréquent de voir des personnes de 110 ans ?, s'interroge le gestionnaire de portefeuille à voix haute. Le vieillissement de la population a un impact sur l'économie. Peut-être que si l'espérance de vie se prolonge encore, cela pourrait changer notre conception de la retraite.»

 

 

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Le plus grand danger pour un investisseur est d'oublier qui il est

Édition du 28 Octobre 2020 | PHILIPPE LE BLANC

ENTRE LES LIGNES. Si je vous demandais de m'exprimer en quelques lignes le type d'investisseur boursier que vous ...

Les favoris des experts

Édition de Octobre 2020 | Dominique Beauchamp

EN MANCHETTE. Les montagnes russes boursières que nous avons vécues ont de quoi donner le tournis.

À la une

Le Congrès demande à Trump de réduire les prix du bois d'oeuvre

Il y a 29 minutes | François Normand

Une coalition de 99 élus ne fait pas allusion au conflit du bois d'oeuvre, mais c'est «l'éléphant dans la pièce».

Bourse: Wall Street enregistre sa pire journée depuis juin

Mis à jour il y a 17 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La veille, Wall Street, après un lundi déjà dans le rouge, était restée en mode d'attente.

Titres en action: Tiffany, Boeing, Sony, Heineken

Mis à jour à 13:38 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.