Pourquoi les actions BRP sont-elles si bon marché?

Publié le 08/12/2023 à 12:00

Pourquoi les actions BRP sont-elles si bon marché?

Publié le 08/12/2023 à 12:00

(Photo: 123RF)

Ne vendez pas vos titres alors que l'hiver approche.

 

Principaux points à retenir pour l’action BRP:

Les véhicules récréatifs pour la neige et la mer sont très recherchés, malgré l’incertitude économique, la demande pour les loisirs de plein air a augmenté au cours des dernières années.

Il se peut que les actionnaires vendent BRP, car les dépenses ont ralenti au cours des derniers mois. Toutefois, des commandes attendent encore d’être expédiées aux concessionnaires et les ventes devraient encore dépasser celles de l’ensemble du secteur de la vente au détail.

La marque et les coûts avantageux de l’entreprise y contribuent, tandis que l’innovation a toujours séduit les consommateurs.

Saviez-vous que l’impact économique de la motoneige en Amérique du Nord s’élève à environ 35 milliards de dollars par an ? Selon l’Association internationale des fabricants de motoneiges, plus de 100 000 emplois ont été générés par l’industrie dans la région nord-américaine.

Il doit y avoir une forte demande pour les motoneiges et, comme nous l’avons découvert plus tôt cette année, il y a une demande similaire pour les motomarines. Pourtant, certains investisseurs pourraient vendre leur position dans BRP (DOO), en raison de l’incertitude économique. Les actionnaires de BRP doivent quand même être vigilants de la faiblesse de la demande à court terme, dont l’analyste Jamie Katz se méfie, mais elle s’attend à ce que les dépenses de consommation reviennent ensuite à leurs niveaux historiques. Et l’exercice 2024 devrait encore être une année solide pour les ventes de BRP.

Si les consommateurs sont capables de gérer les coûts d’entretien, de permis et de sentiers en échange d’une plus grande liberté en hiver, alors seul le prix de l’essence pourrait faire obstacle à cet échange. Bien que les véhicules électriques, potentiellement dans tous les segments d’ici 2026, pourraient vraiment changer l’équation…

 

Le taureau

BRP dispose d’opportunités qui lui permettraient d’accroître ses activités plus rapidement que nous le prévoyons, en particulier dans le secteur maritime et dans certains créneaux (comme le secteur électrique) des gammes de produits à l’année.

La demande des marchés internationaux sous-pénétrés et l’expansion dans de nouveaux marchés comme la Chine pourraient entraîner une croissance de la demande plus rapide que ce que nous prévoyons, ce qui pourrait augmenter l’utilisation et la productivité, menant à une plus grande rentabilité.

Le secteur maritime représentera une plus grande proportion des ventes de l’entreprise au fil du temps, ce qui pourrait générer une marge d’exploitation plus élevée que prévu au fur et à mesure que la catégorie prend de l’ampleur, procurant ainsi une hausse des flux de trésorerie.

 

L’ours

Une inflation prolongée des coûts, notamment des matières premières, de la main-d’œuvre ou de la logistique pourrait nuire à la rentabilité plus longtemps que nous ne le prévoyons actuellement.

BRP est en concurrence avec des marques redoutables, comme Polaris et Honda dans les secteurs des motoneiges et des VTT, dont les ventes sont plus élevées et qui ont les poches plus profondes pour les dépenses de publicité et de promotion.

Les affaires dépendent de la disponibilité du crédit dans les segments de la vente en gros et de la vente au détail. Le retrait des sources de financement pourrait empêcher l’écoulement rapide des stocks.

 

Un texte d’Andrew Willis, rédacteur en chef, Morningstar Canada


Sur le même sujet

Bourse: les gagnants et les perdants du 23 février

Mis à jour il y a 6 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Bombardier ne perd pas sa cible des yeux

Édition du 21 Février 2024 | Denis Lalonde

LE TAUREAU CONTRE L'OURS. Que vous soyez optimiste ou pessimiste, retrouvez l’analyse d’un titre en deux parties.

OPINION À surveiller: Québecor, BRP et Nvidia
Bourse: les gagnants et les perdants du 22 février
Mis à jour le 22/02/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne
Bourse: les gagnants et les perdants du 21 février
Mis à jour le 21/02/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

À la une

Possible victoire russe en Ukraine: de graves répercussions

Il y a 33 minutes | François Normand

ANALYSE. Plusieurs facteurs rendent difficiles pour l'Ukraine la reprise des territoires conquis par la Russie.

Bourse: le Dow Jones et le S&P 500 sur de nouveaux records

Mis à jour il y a 9 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en hausse de près de 100 points.

Bourse: les gagnants et les perdants du 23 février

Mis à jour il y a 6 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.