L’ère de la médecine de précision : miser sur la génétique

Publié le 11/11/2020 à 01:00

Nous vivons dans un monde où les lignes directrices commandant les décisions médicales s’appuient sur un patient type plutôt que de viser à traiter chaque patient individuellement. Bien que considérée par certains comme imprécise, cette approche a très bien servi les avancées médicales dans le passé, mais elle présente aujourd’hui des limitations importantes. En traitant tous les patients selon les besoins du patient type, nous en exposons certains à des traitements inefficaces, voire nocifs. Comment remédier à cette problématique? La médecine de précision, également appelée médecine personnalisée, pourrait s’avérer être la clé. Plongeons au cœur de la médecine de demain.

Qu’est-ce que la médecine de précision?

La médecine de précision transforme la médecine telle que nous la connaissons aujourd’hui. L’objectif : optimiser les soins et l’efficacité des médicaments en plaçant le patient au cœur des soins. En d’autres mots, au lieu d’administrer un traitement générique censé fonctionner pour la majorité des patients, la médecine personnalisée consiste à offrir une médication personnalisée à chacun des patients selon leur génétique.

L’Institut de Cardiologie de Montréal est à l’œuvre dès maintenant avec les techniques de l’avenir

Le Centre de pharmacogénomique Beaulieu-Saucier de l’Université de Montréal à l’Institut de Cardiologie de Montréal est reconnu mondialement pour son expertise en médecine de précision. Depuis plus d’une décennie, l’équipe qui y travaille fait des découvertes majeures qui amènent la médecine à un autre niveau, entre autres grâce aux recherches d’envergure internationale qui ont vu le jour dans cet établissement. Ils identifient mieux les facteurs génétiques qui préconisent la venue et la mutation des maladies.

« À l’Institut, nous sommes très avancés en médecine personnalisée sur le plan de la recherche, et notre pratique clinique prend de l’ampleur. Les découvertes réalisées et notre expérience auprès des patients nous permettent également une transition vers la prévention personnalisée, où on veut jumeler un programme d’exercice personnalisé qui tiendra compte du profil génétique du patient et des médicaments prescrits. Cela nous permettra éventuellement d’avoir des programmes complets de santé, personnalisés à chaque patient », explique Mélanie La Couture, présidente-directrice générale de l’Institut de Cardiologie de Montréal.

La médecine personnalisée, une réponse à la COVID-19?

L’équipe du Centre de recherche de l’Institut de Cardiologie de Montréal a répondu présente à la crise sanitaire en lançant l’étude Colcorona. Porteuse d’espoir pour contrer cette pandémie, elle vise à déterminer si la colchicine, un médicament disponible pratiquement partout dans le monde, très peu coûteux et est relativement bien toléré par l’humain, a le pouvoir de réduire le risque de mortalité et de complications pulmonaires lié à la COVID-19.

Simultanément, une étude génétique est en développement auprès des patients participant déjà à Colcorona. Celle-ci analyse la génétique des patients atteints du coronavirus. En portant une attention particulière à la séquence du génome du coronavirus, les spécialistes tenteront d’établir des liens entre la sévérité de la maladie et les mutations observées dans le génome. Ceci permettra aux chercheurs d’identifier quels sont les mécanismes biologiques engagés lorsqu’on combat l’infection et ceux présents lors d’une aggravation de la maladie. Le tout, dans le but de trouver des traitements efficaces pour vaincre la pandémie.

S’engager dès aujourd’hui pour assurer un avenir meilleur demain

La grande famille de la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal est composée de généreux philanthropes et partenaires qui entretiennent tous un lien unique avec l’Institut. Leur engagement permet d’investir dans les recherches les plus encourageantes pour développer une médecine personnalisée, et de rester chef de file dans ce domaine d’avenir. Ainsi, nous pourrons réaliser notre mission : mieux traiter les maladies cardiovasculaires, première cause de décès au monde. « Nos investissements sont centrés sur la médecine de précision. Afin de développer des programmes de santé performants, complètement personnalisés, nous investissons plus particulièrement en génétique, dans le développement et l’implantation de technologie de pointe et nous encourageons l’innovation dans tous nos secteurs d’activité », soutient madame La Couture.

Vous aimeriez soutenir la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal? Ouvrez votre cœur, et donnez pour la vie

 

 

À la une

Sondage rapide sur la transformation numérique des entreprises au Québec en 2022

09:00 | Les Affaires

Répondez à ces 5 grandes questions et obtenez un billet gratuit pour assister à Connexion.

Bourse: Wall Street termine mitigée, soucieuse pour la croissance

Mis à jour à 16:53 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse grâce au secteur de l'énergie.

À surveiller: H2O Innovation, Lassonde et Savaria

10:06 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de H2O Innovation, Lassonde et Savaria? Voici quelques recommandations d’analystes.