Objets connectés: Vidéotron Affaires se tourne vers EMnify

Publié le 01/06/2022 à 08:04

Objets connectés: Vidéotron Affaires se tourne vers EMnify

Publié le 01/06/2022 à 08:04

Par Nicolas St-Germain

Comme les objets doivent accéder aux réseaux pour fonctionner, elles doivent avoir une carte SIM physique ou virtuelle. Considérant la multiplication des appareils, la gestion peut être difficile. (Photo: 123RF)

La branche affaires de Vidéotron s’associe à l’entreprise allemande EMnify, un fournisseur de connectivité cellulaire. Ce partenariat est noué afin de régler le problème de la gestion des cartes SIM lié à l’adoption des objets connectés (IoT), annonce la société de télécommunications par voie de communiqué.

Comme les IoT doivent accéder aux réseaux cellulaires pour fonctionner, elles doivent avoir une carte SIM physique ou virtuelle. Considérant la multiplication des appareils, la gestion peut être difficile. Avec ce partenariat, les entreprises pourront gérer elles-mêmes «leur parc de cartes SIM», grâce aux SIM intelligentes contenant le logiciel eUICC (Embedded Universal Integrated Circuit Card) et une plateforme de gestion de la connectivité.

Autrement dit, les sociétés pourront mettre à jour à distance des milliers d’appareils connectés en même temps. Cette nouvelle offre couvre tout objet connecté, que ce soit lié «à l’éclairage urbain, aux capteurs qui mesurent le niveau des cours d’eau, aux bornes de stationnement intelligentes, aux systèmes de surveillance, aux outils de gestion des matières résiduelles ou de gestion de la circulation automobile ou autres», précise Vidéotron.

Cela permettra aussi de régler les préoccupations majeures liées à «la sécurité des connexions, à l’intégration aux applications IoT (Internet of Things) et à l’interface utilisateur [considéré] simple et efficace» chez EMnify, ajoute la société québécoise.

Qui plus est, les entreprises auront la possibilité de déployer leurs objets connectés dans 195 pays. «Ce partenariat avec EMnify nous permet de nous investir encore davantage dans la transformation numérique de nos organisations et dans la voie d’avenir que sont les objets connectés», affirme Pierre Karl Péladeau, président et chef de la direction de Vidéotron, par voie de communiqué.

Les services d’EMnify s'intègrent «entièrement aux solutions IoT de ses clients grâce à une API simple, détaillée et claire ou via une méthode no-code avec Zapier», est-il écrit. Cette annonce s’ajoute à celle faite en septembre par Vidéotron concernant son propre réseau LTE-M dédié à la connectivité des objets.

 


Sur le même sujet

Comment les grandes adoptent l'IA

Édition du 22 Mai 2024 | Emmanuel Martinez

SPÉCIAL 300. Certaines entreprises naviguent à voiles déployées avec ces nouvelles technologies.

L'IA est un moyen, pas une fin

Édition du 22 Mai 2024 | Emmanuel Martinez

SPÉCIAL 300. Avez-vous bien évalué pourquoi vous désirez avoir recours à l'IA?

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.