À quoi pensez-vous quand je vous dis «franchise»?

Publié le 10/11/2023 à 11:12

À quoi pensez-vous quand je vous dis «franchise»?

Publié le 10/11/2023 à 11:12

Par Xavier Chambon

«De la pharmacie à la quincaillerie ou encore aux magasins d’articles de sports et de grand air, le secteur de la franchise est vaste et diversifié.» (Photo: 123RF)

COURRIER DES LECTEURS. Si je vous dit «franchises», à qui pensez-vous immédiatement? Faites l’exercice et je suis certain, sans réfléchir, qu’il vous est venu à l’esprit des bannières de restauration rapide ou de cafés venus de notre grand voisin américain, n’est-ce pas? 

Permettez-moi de vous dire que ce n’est qu’une petite partie de la vérité. En effet, les concessions automobiles, les épiceries, les pharmacies ou encore les boulangeries… Nous sommes entourés, sans le savoir, de concepts qui, de près ou de plus loin, s’apparentent au modèle d’affaires de la franchise.

Selon notre récente étude1., le Québec compte 23 700 points de ventes ou de services répartis dans 18 régions administratives. C’est près de 80 milliards de dollars, 325 000 emplois et 19,8% du PIB du Québec. La franchise est donc créatrice de richesse et d’emploi.

 

Restauration rapide oui, mais pas que…

On imagine que la franchise est uniquement concentrée dans les grandes agglomérations. Or, Montréal, le Grand Montréal et la Capitale nationale ne représentent que 30% des points de ventes ou de services en franchise; 70% sont dans les régions. Avec des systèmes de franchise représentant plus de 23 secteurs économiques différents et 102 sous-secteurs au Québec.

 

Tout se franchise ou presque!

De la pharmacie à la quincaillerie ou encore aux magasins d’articles de sports et de grand air, mais aussi l’automobile (réseaux de concessions automobiles, ateliers de réparation de carrosserie, ateliers de réparation et de remplacement de vitres d’autos, centre de vente de pièces d’auto), l’alimentation (chaînes d’épiceries, boulangeries, chocolateries).

Le secteur de la franchise est vaste et diversifié. Les services y sont aussi légion comme le courtage immobilier, les agences de voyages, les chaînes d’hôtels, les parfumeries et cosmétique. Ajoutons les services résidentiels (entretien domestique, peinture, entretien d’immeubles, sécurité et traitement de pelouse), les services spécialisés de diverses natures, les services de soins de santé (centres sportifs et centres d’activités), les services animaliers (services vétérinaires, centres d’animaux et magasins de produits pour animaux), les loisirs, la construction et la rénovation.

 

Étonnante diversité

Un problème avec le mot franchise? Il semble que oui ! Déjà, tapez sur les moteurs de recherche le mot franchise et vous y verrez du basketball ou encore de grosses productions américaines. Pourtant, une caractéristique importante de l’univers de la franchise et de l’affiliation consiste dans l’étonnante diversité des modèles d’affaires utilisés par les divers réseaux. 

En fait, chaque secteur d’activité et, au sein même de plusieurs secteurs d’activités, chaque réseau utilise un modèle conçu spécifiquement pour répondre à ses besoins et à son fonctionnement. Dans certains domaines, la législation et la règlementation sectorielle ont aussi amené les réseaux à devoir adapter leurs modèles d’affaires pour se conformer aux lois et aux règlements qui les régissent.

Ainsi, des réseaux utilisent divers noms pour qualifier leur modèle propre de franchise ou d’affiliation: franchise, affiliation, bannière, licence d’exploitation, partenariat, réseau, chaîne, groupement, marchands associés, etc.

La franchise dans le cœur de nos régions et de ses habitants. Des entreprises qui font partie de notre paysage local.

Vous auriez du mal à trouver un coin de pays au Québec sans entreprise franchisée. Avec des systèmes de franchise représentant plus de 50 secteurs différents, les Canadiens et particulièrement les Québécois, de Sorel à Val-d'Or en passant par Saguenay, interagissent quotidiennement avec ce modèle d'affaires, sans parfois savoir que c'est une franchise. 

Qu'il s'agisse du café du matin, de la garderie, du ménage, des services alimentaires, du nettoyage à sec, de l'épicerie ou d'un séjour à l'hôtel, le modèle de franchise fournit des services qui occupent une place importante dans la vie quotidienne des Québécois. Il existe une perception erronée selon laquelle les entreprises franchisées ne sont pas des entreprises locales. Alors que de nombreuses marques sont reconnues à travers le pays et à travers le monde, les magasins locaux appartiennent à des franchisés qui vivent et travaillent dans leurs communautés. Le franchisage est la forme d'entreprise locale la plus omniprésente au Québec et au Canada. L’avenir est en région!

 

Relancer l’entrepreneuriat par la franchise: l’entrepreneuriat encadré

À l’heure où l’entrepreneuriat est en berne au Canada selon la dernière étude de la BDC qui nous apprend que le pays a perdu plus de 100 000 entrepreneurs en 20 ans, le Québec n’est pas en reste. Posons-nous la question des raisons de cette désaffection pour l’entrepreneuriat: accès au financement, trouver son marché et surtout, se sentir seul. 

La solution d’entreprendre oui, mais pas seul. Même si tout le monde n’est pas fait pour la franchise, le fait d’entrer dans un concept qui a fait ses preuves permet d’entreprendre et d’être encadré tout au long de son développement. Une des réponses pour la relance de l’entrepreneuriat.

 

Code d’éthique

Le Conseil québécois de la franchise existe depuis 1984 dont le nom à l’origine était le Conseil national des franchises et des partenariats (CNFP). Cet OBNL partage, au travers d’activités diverses, son expertise auprès des franchiseurs, des franchisés ainsi que de leurs partenaires d’affaires ; contribuant de ce fait à promouvoir, encadrer et encourager les saines pratiques au sein du secteur de la franchise au Québec.

Au Québec il n’y a pas d’encadrement légal comme dans d’autres provinces canadiennes ou d’autres pays. C’est la raison pour laquelle le CQF a mis en place un code d’éthique et de saines pratiques en franchise.

 

 

1. Étude réalisée par le cabinet INDICIA pour le Conseil québécois de la franchise décembre 2022.

Sur le même sujet

Pourquoi dit-on que le franchisage, c'est de l'entrepreneuriat encadré?

15/05/2024 | Xavier Chambon

COURRIER DES LECTEURS. Le taux de faillites en franchise est deux fois moins élevé que les entreprises indépendantes.

Franchises et technologies: entre gestion et occasions

22/04/2024 | Xavier Chambon

COURRIER DES LECTEURS. La plupart des bannières restent discrètes, mais intègrent des outils de gestion innovants.

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.