Le plan d'affaires est-il essentiel au démarrage d'une entreprise?


Édition du 23 Septembre 2020

Le plan d'affaires est-il essentiel au démarrage d'une entreprise?


Édition du 23 Septembre 2020

Par Catherine Charron
Un château de sable

(Photo: Hello I'M Nik pour Unsplash)

BALADO SE TIRER D'AFFAIRES. Lorsqu’on tape « plan d'affaires démarrage entreprise » sur Google, ce sont pas moins de 3 080 000 résultats qui nous sont mitraillés par le moteur de recherche. Ce bout de papier, qui fait couler beaucoup d’encre, ne laisse personne indifférent.

Pour l’entrepreneur Sherley Dupuy, qui a fondé les aliments Plantago il y a deux ans, rédiger ce document l’aurait empêché d’avancer. De son côté, Denis Ellefsen, un « jeune entrepreneur de 57 ans » qui planche sur une microdistillerie, ça lui sert plutôt de bougie d’allumage au développement de son projet.

Le Némésis du plan d’affaires Claude Ananou, maître d’enseignement à HEC Montréal et entrepreneur en série, défend les vertus de l’approche effectuale, selon laquelle on doit d’abord accomplir de petites tâches lorsqu’on entreprend. Après tout, on ne «construit pas les pyramides sans avoir déjà construit un château de sable». Les sceptiques seront-ils confondus?

Faites votre propre idée en écoutant cet épisode de Se tirer d’affaires, et découvrez comment déterminer ce que vaut votre entreprise sans vous.

Ce balado produit par Les Affaires est animé par Catherine Charron et réalisé par Virage Sonore grâce au soutien de la Banque Nationale.

Écoutez les autres épisodes sur Spotify, ou Les Affaires.

 

À la une

L’IA urbaine, pour des villes plus efficaces

Il y a 24 minutes | Hugues Foltz

BLOGUE INVITÉ. Les villes intelligentes s’appuient sur les technologies pour, entre autres, améliorer la qualité de vie.

Titres en action: AltaGas

Mis à jour il y a 45 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Leader, soyez engagé(e)s!

BLOGUE INVITÉ. Certaines personnes cultivent un peu trop la pensée magique.