Comment croître grâce à la dette?


Édition du 23 Septembre 2020

Comment croître grâce à la dette?


Édition du 23 Septembre 2020

Par Catherine Charron
Une main qui fait un symbole «ok» dans un champ

(Photo: Alex Rodriguez pour Unsplash)

BALADO SE TIRER D'AFFAIRES. En 2020, la Banque des règlements internationaux révélait que depuis 2011, c’est au Canada que le paiement des intérêts et des frais d’amortissement des entreprises non financières gagnait le plus en importance dans le monde. La dette des entreprises atteint même 119 % du PIB du pays.

Toutes dettes sont-elles néfastes pour votre entreprise ? Non. Existe-t-il un moyen de s’assurer qu’elles ne gobent pas toutes les liquidités que nous avons ? Oui. Tout comme la gestion de vos liquidités, l’évolution de votre dette est intimement liée à votre stratégie.

Dans cet épisode de Se tirer d’affaires, on tente de déterminer comment identifier une bonne dette, et comment l’utiliser à bon escient avec Maxime Saint-Denis, directeur principal à la Banque de développement du Canada, la fondatrice de Maïeutyk Elke Steinwender, et le président de Luxia Innovation, Eric Roberge.

Si ces deux derniers perçoivent la dette comme un outil de croissance, n’en demeure pas moins qu’ils ont quelques questions qui persistent. À écouter sans modération si l’effet d’une dette sur vos liquidités vous chicote aussi.

Ce balado produit par Les Affaires est animé par Catherine Charron et réalisé par Virage Sonore grâce au soutien de la Banque Nationale.

Écoutez les autres épisodes sur Spotify, ou Les Affaires.

 

Sur le même sujet

Trucs de pro pour rendre vos employés plus actifs au boulot

13/05/2021 | Catherine Charron

Votre équipe sera plus dégourdie et productive, aura un niveau d’énergie plus élevé, et aura du plaisir à travailler.

Après Spotify, Apple s'ouvre aux balados payants

20/04/2021 | AFP

Cette nouvelle fonctionnalité va chasser sur les terres des sites de mécénat artistique comme Patreon.

À la une

Les entreprises doivent se préparer à l’indépendance de l’Écosse

14/05/2021 |

ANALYSE. La victoire des indépendantistes le 6 mai et le Brexit favorisent une victoire du «oui» lors d'un référendum.

Charl-Pol: loin des grosses mains de Jos Tremblay

14/05/2021 | Emmanuel Martinez

L’entreprise Charl-Pol, de Saguenay, a cent ans.

CPQ: la pandémie n'a pas gommé la pénurie de main-d'oeuvre

Mis à jour le 12/04/2021 | Catherine Charron

L'immigration est la solution que souhaitent privilégier les entreprises sondées.