Huit bonnes raisons pour réunir son équipe

Offert par Les Affaires


Édition du 22 Septembre 2021

Huit bonnes raisons pour réunir son équipe

Offert par Les Affaires


Édition du 22 Septembre 2021

Par Claudine Hébert

Que ce soit sur le plan professionnel ou individuel, réunir son équipe de travail dans le cadre de rencontres formelles et informelles représente des avantages indéniables pour tous et toutes. (Photo: Unsplash)

RÉUNIONS ET CONGRÈS. Pourquoi les dirigeants d’entreprises devraient-ils considérer la possibilité d’organiser une rencontre d’équipe en personne? Voici huit raisons pour les en convaincre.

 

1- Combler un besoin universel

« Le besoin de se réunir était déjà présent au sein des entreprises avant la pandémie. Il l’est encore plus dans la situation actuelle », soutient Magali Legault, de Magali et co. Ce besoin de se regrouper entre collègues n’a rien à voir avec la taille de l’équipe, ajoute la facilitatrice. Il est essentiel à toutes les entreprises, qu’elles soient petites, moyennes ou très grandes, constate celle qui anime des ateliers de réflexion d’équipe depuis une quinzaine d’années. D’ailleurs, une dizaine d’organisations — subdivisées en petits groupes — ont fait appel à ses services depuis le mois d’août. Plus de 90 % de sa clientèle lui a signalé que le simple fait de pouvoir se parler en personne constitue l’élément le plus bénéfique de la rencontre.

 

2- Y’en a marre de Zoom et cie!

Communiquer régulièrement par écran interposé exige une énergie cérébrale qui peut être drainante pour le système, rappelle Magali Legault. « De plus, la communication virtuelle élimine notre capacité de gérer les émotions en temps réel, souligne celle qui se qualifie de “catalyseur du changement”. On le voit avec les jeunes générations, qui préfèrent utiliser les réseaux sociaux pour partager leurs états d’âme. » Cela dit, le rendez-vous d’équipe en personne ne doit pas être une copie conforme de celle qui se déroule derrière un écran. Ce type de rencontre sert à discuter de sujets stratégiques qui font progresser l’équipe, insiste-t-elle.

 

3- Raviver les subtilités de l’informel

« La force d’une rencontre en personne est non seulement nécessaire pour souder les liens, elle aide aussi à palper l’énergie informelle qui s’en dégage », soutient le psychologue organisationnel Éric Provencher, fondateur de Humana Conseil. Rarement a-t-on vu des employés se convoquer sur Teams, Zoom ou autre plateforme pour échanger sur le beau temps et leurs activités effectuées au cours du weekend, fait-il remarquer. « La rencontre d’équipe permet ces échanges d’éléments sociaux et humains qui se reflètent difficilement à travers un écran. »

 

4- Insuffler de l’énergie aux gestionnaires

La notion de développement d’équipe ne se limite pas qu’aux employés subalternes. C’est un levier important pour tous les membres de la haute direction, dit Magali Legault. « Au cours des derniers mois, plusieurs gestionnaires ont réalisé qu’ils ont emmagasiné une fatigue pandémique, note-t-elle. Ils ont compris qu’ils avaient un besoin impératif de s’offrir des moments ponctuels pour discuter d’autres choses que les activités quotidiennes de l’entreprise, notamment la culture d’entreprise et la planification stratégique. »

 

5- Créer et recréer des liens

L’activité de consolidation d’équipe ne sert pas uniquement à recréer des liens au sein du personnel. Elle sert aussi, ces temps-ci, à en créer de nouveaux, observent plusieurs organisateurs d’activités. « Plus de 95 % des équipes qui nous visitent depuis le début de l’été ne s’étaient jamais rencontrées autrement que derrière un écran », constate Anouk Lorie, propriétaire de Wasabi Coaching, à Morin-Heights. Ce centre de formation favorise le développement et la collaboration des équipes par les chevaux. Actuellement, il accueille au moins deux entreprises de 3 à 40 personnes par semaine.

 

6- Pour le plaisir de se voir

Nul besoin de grimper des montagnes pour réunir ses troupes. Une visite au parc agrémentée d’un pique-nique ou la venue d’un camion de rue dans le stationnement de l’entreprise constituent des solutions simples et efficaces, soulève Magali Legault. Ces occasions sont des façons de dire merci et de créer des prétextes pour stimuler des moments informels.

 

7- Créer des moments de référence

Les activités de consolidation d’équipe aident à alimenter la mémoire collective d’une entreprise. « Elles servent à créer un moment de référence dont pourront parler les employés pendant des mois », explique Anouk Lorie. Isabelle Montpetit, qui a longtemps organisé des événements pour une chaîne de commerces de détail, partage cet avis. Celle qui travaille maintenant comme chargée de projets en présentation d’événements hybrides et virtuels à PQM.net cite notamment une activité de feu de camp durant laquelle les membres de la direction servaient des biscuits et des S’mores aux participants. « Il s’agissait d’une soirée toute simple où personne n’avait à réaliser des prouesses. Vêtus de jeans, de gros gilets et d’espadrilles, les gens étaient juste bien, résume-t-elle. Tous ceux qui étaient là m’en parlent encore. »

 

8- Apprendre des mauvais… et des bons coups

Jouer, c’est bien, mais apprendre et retenir des leçons à la suite d’une activité d’équipe, c’est encore mieux. Dans son ancienne vie, Magali Legault travaillait dans une agence de publicité. « Chaque fois que nous perdions un pitch de vente, nous nous réunissions pour analyser ce qui n’avait pas fonctionné. Mais jamais on ne le faisait lorsqu’on réussissait à convaincre le client. Pourtant, c’est aussi important de relever ce que les membres de l’équipe font de bien, quelles ont été les stratégies de succès et quelles leçons ils tirent de leurs bons coups. »

Sur le même sujet

Enfin, il y aura du monde à la messe!

Édition du 22 Septembre 2021 | Claudine Hébert

RÉUNIONS ET CONGRÈS. Quelques organisations confient les défis de leurs projets de rencontre en personne.

Ravitailler ses troupes en complicité

Édition du 22 Septembre 2021 | Claudine Hébert

RÉUNIONS ET CONGRÈS. Après un an et demi de télétravail, plusieurs entreprises expriment le besoin de réunir...

À la une

Bourse: Wall Street déstabilisée par le variant, plus forte chute de l'année pour le Dow Jones

Mis à jour à 17:24 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a perdu près de 500 points.

À surveiller: Air Canada, Suncor et Rogers Sugar

Que faire avec les titres d'Air Canada, Suncor et Rogers Sugar? Voici quelques recommandations d'analystes.

Omicron, le nouveau variant du Covid-19, se répand, le monde isole l'Afrique australe

Un cas a été signalé à Hong Kong, un en Israël sur une personne revenue du Malawi et un autre en Belgique.