43e campagne de Centraide: objectif ambitieux, mais réaliste

Publié le 11/10/2023 à 12:52

43e campagne de Centraide: objectif ambitieux, mais réaliste

Publié le 11/10/2023 à 12:52

Par Trium Médias

Le directeur général de Centraide Saguenay–Lac-Saint-Jean, Martin Saint-Pierre, et la coprésidente de la campagne, Josée Carrier, croient être en mesure d’atteindre l’objectif de 3,1M$ pour la campagne 2023. (Photo: Trium Médias / Jean-Philippe Tremblay)

PHILANTHROPIE. Centraide Saguenay–Lac-Saint-Jean lance sa 43e campagne de financement. Dans un contexte inflationniste, l’organisme s’est fixé l’objectif d’amasser 3,1 millions de dollars, soit approximativement le même montant que lors de la campagne record de l’an dernier.

«Évidemment, le contexte économique est difficile, mais on prend conscience des défis. On a une gang de crinqués qui sont très ambitieux et quand il y a des défis on s’arrange pour trouver des solutions», mentionne le directeur général de Centraide Saguenay–Lac-Saint-Jean, Martin Saint-Pierre.

Ce dernier mentionne d’ailleurs que le chiffre établi n’est pas aléatoire et a été longuement muri.

«On a déterminé avec notre cabinet de campagne nos opportunités et nos défis. Ce cabinet-là est composé de gens de tous les secteurs d’activité afin de poser un portrait régional le plus réaliste possible. Avec ça, on a été en mesure de sortir un chiffre assez ambitieux oui, mais pas irréalisable», ajoute-t-il.

 

Lire aussi - Entrevue avec Marie-Lyne Brunet, vice-présidente développement social à Centraide du Grand Montréal

 

Une aide nécessaire

L’importance d’un organisme comme Centraide dans la communauté n’est plus à débattre. Dans la région, c’est environ une personne sur quatre qui va recourir à l’aide de Centraide en passant par les divers organismes régionaux.

«On se fait une fierté de dire qu’on aide les gens dans la région. C’est 83% de tout l’argent amassé qui va aux organismes de la région, c’est énorme. Le 17% restant sert de frais administratifs et d’opération. L’argent reste dans la région. Finalement, c’est près de 67 000 personnes qui vont être aidées annuellement par l’un des quelque 100 organismes communautaires associés à Centraide,» souligne Josée Carrier, coprésidente de la campagne et vice-présidente régionale à la Banque Nationale.

Cette dernière souligne la rigueur de sélection et de distribution des dons.

«C’est rassurant de donner à un organisme comme Centraide parce qu’il y a un examen minutieux qui est fait sur les organismes et sur les montants qui vont vers ces derniers. On veut s’assurer d’une bonne gouvernance. »

 

Abonnez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les enjeux qui préoccupent la communauté des affaires.

Sur le même sujet

Le secteur philanthropique cherche son nouveau souffle

Édition du 08 Mai 2024 | Sophie Chartier

PHILANTHROPIE. Plusieurs acteurs du secteur appellent à un renouvellement de culture.

Trois initiatives philanthropiques viennent changer la donne

Édition du 08 Mai 2024 | Sophie Chartier

PHILANTHROPIE. Elles dynamisent le secteur au Québec et au Canada.

À la une

Mobilité ­Infra ­Québec: un gros bureau de projets, mais sans vision, ni argent

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-Paul Gagné

DROIT AU BUT. MIQ ne pourra pas mettre en œuvre des projets, les prioriser et les financer.

Bourse: nouveau record pour le Nasdaq

Mis à jour à 17:31 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a pris 120 points à la clôture.

À surveiller: Héroux-Devtek, Banque TD et Alphabet

Que faire avec les titres Héroux-Devtek, Banque TD et Alphabet? Voici des recommandations d’analystes.