GoFundMe et les camionneurs: «La meilleure publicité pour Bitcoin»

Publié le 07/02/2022 à 13:28

GoFundMe et les camionneurs: «La meilleure publicité pour Bitcoin»

Publié le 07/02/2022 à 13:28

Par François Remy

(Photo: 123RF)

LES CLÉS DE LA CRYPTO est une rubrique qui décode patiemment l’univers de la cryptomonnaie et ses secousses boursières, industrielles et médiatiques. François Remy se donne pour mission d’identifier les entrepreneurs prometteurs, de décoder les progrès techniques et d’anticiper les impacts industriel et sociétal de cette monnaie numérique.


(Illustration: Camille Charbonneau)

 

Une démonstration inattendue de proposition de valeur. En gelant les fonds récoltés par le prétendu «convoi de la liberté», la plateforme GoFundMe a permis malgré elle aux Canadiens d’expérimenter ce que signifie une monnaie résistante à la censure.

«Voleurs professionnels». Voilà l’image employée par le fantasque entrepreneur en série Elon Musk pour apostropher la plateforme de financement participatif. Une raillerie de plus venant s’ajouter à la tempête de brocards décochés contre GoFundMe sur les réseaux sociaux. Il faut dire que le site de sociofinancement a interrompu le versement de 10 millions de dollars destinés à la procession de camionneurs manifestant contre les mesures sanitaires.

Aucun jugement politique ni plaidoyer médical ne sera émis ici à propos de ce débat de société qui polarise le Canada. Cela constitue certes un risque d’affaires supplémentaire à prendre en compte. Mais intéressons-nous plutôt à l’expérience qui a spontanément eu lieu dans ce laboratoire humain. Un test grandeur nature pour un cas d’usage bien spécifique du bitcoin.

Capture d'écran du compte Twitter de Bitcoin Magazine.

Alternative crypto

En peu de temps, des membres de la communauté crypto canadienne se sont mobilisés pour mettre en place un nouveau point de collecte pour les protestataires sur le site web Tallycoin, une plateforme de financement collaboratif, mais basée sur Bitcoin.

«L’infrastructure financière traditionnelle peut parfois être politisée et faire l’objet de répression, alors que Bitcoin est une méthode d’échange de valeur vraiment résistante à la censure », y présentait succinctement la page dédiée, exhortant les camionneurs à ne pas laisser leur «souveraineté financière être bafouée».

Résultat de l’opération : près de 4000 donateurs à l’heure d’écrire ces lignes. Le montant cumulé s’élève à environ 9 bitcoins (~500 000 CAD). Cela ne représente qu’une infirme portion de l’élan financier stoppé par GoFundMe. Toutefois, l’événement constitue une démonstration inattendue de toute l’utilité de la cryptomonnaie originelle.

Changement de perception

«Je ne pense pas qu’il y ait de meilleures publicités pour Bitcoin», a déclaré Francis Pouliot, fondateur et PDG de Bull Bitcoin, opérateur montréalais de paiements en BTC (pour payer des factures, renflouer ses cartes de crédit, distribuer des fonds, sans intermédiation bancaire).

L’argent récolté en bitcoins pour appuyer logistiquement le convoi de camionneurs est géré par un smart contract multisignature, ce qui signifie que plusieurs signataires doivent s’accorder avant tout transfert financier.

«Les cinq signataires sont des membres influents de la communauté de maximalistes bitcoin canadienne», précise Francis Pouliot.

Indépendamment du fond de cette histoire, remettons cette expérience en contexte. Cernons la propriété spécifique de la chaîne de blocs et de la cryptomonnaie mise en lumière : la résistance à la censure.

Confiance volatile

Comme l’écrivait Satoshi Nakamoto dans le livre blanc de Bitcoin, «nous avons proposé un système de transactions électroniques ne reposant pas sur la confiance». Tout participant au réseau qui souhaite réaliser des transactions ne doit plus passer par des tiers de confiance, mais doit respecter les règles du protocole informatique. Des lois mathématiques définies à l’avance. Ajoutée au grand registre, la transaction est alors propagée aux milliers de serveurs (nœuds) et il devient pratiquement impossible de la modifier.

Alternative précieuse pour des personnes non bancarisées, pour des minorités vulnérables ne disposant pas de tous les papiers nécessaires pour prétendre à un compte, pour des citoyens d’un régime autoritaire qui peut dévaluer sa monnaie du jour au lendemain, cette résistance à la censure n’avait pas attiré notre attention.

D’Ottawa à Québec, l’enfer de klaxons nous aura au moins conduit à cette réflexion.

 

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street termine en berne, minée par la confiance des ménages

Mis à jour le 28/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse malgré la hausse du cours du pétrole brut.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Mis à jour le 28/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés boursiers saluent la réduction de la quarantaine en Chine. New York prévoit un rebond.

OPINION Bourse: Toronto clôture en hausse de près de 200 points
Mis à jour le 27/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi
Mis à jour le 27/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Comment expliquer la déroute du bitcoin
24/06/2022 | Jean Gagnon

À la une

Le Québec en tête de liste de Corporate Knights

Mis à jour il y a 40 minutes | Emmanuel Martinez

Le Québec domine le palmarès des 50 meilleures entreprises socialement responsables du Canada de Corporate Knights.

Couche-Tard encaisse une perte de valeur de 56,2 M$US liée à ses actifs en Russie

Il y a 41 minutes | La Presse Canadienne

Cette perte de valeur est liée à la suspension des 38 magasins de l'entreprise en Russie.

Bourse: Wall Street termine en berne, minée par la confiance des ménages

Mis à jour le 28/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse malgré la hausse du cours du pétrole brut.