Quand l’intelligence artificielle infiltre le monde de la beauté

Publié le 09/01/2024 à 14:37

Quand l’intelligence artificielle infiltre le monde de la beauté

Publié le 09/01/2024 à 14:37

Par AFP

La beauté profite des innovations technologiques avec pour objectif de démocratiser des services parfois réservés aux plus aisés. (Photo: 123RF)

Manucure parfaite à domicile et conseils personnalisés pour soins de la peau et maquillage grâce à l’intelligence artificielle, la beauté profite des innovations technologiques avec pour objectif de démocratiser des services parfois réservés aux plus aisés. 

C’est le cas en particulier du salon de manucure Nimble, présenté comme le premier appareil au monde de ce type associant intelligence artificielle (AI) et robotique. Il permet de vernir les dix ongles des mains et de les sécher en vingt-cinq minutes à peine. À domicile, donc disponible à tout moment sans rendez-vous.

Cette boite blanche de huit kilos dotée d’une trappe est exposée cette semaine au salon de l’électronique grand public de Las Vegas, grand-messe annuelle du secteur.

Selon ses créateurs, elle utilise des microcaméras de haute résolution et de l’imagerie en 3D pour déterminer forme, taille et courbure des ongles. Puis un petit bras robotique, guidé par des algorithmes d’intelligence artificielle, applique le trio base-vernis-top coat et une soufflerie fait sécher entre chaque couche.

Lors de la commercialisation prévue en mars, plus d’une trentaine de couleurs seront disponibles, sous forme de capsules coûtant dix dollars l’unité et suffisantes pour faire deux manucures complètes. L’appareil vaut 599 dollars américains ($US).

L’IA, désormais élément incontournable de l’innovation technologique grand public, a également infiltré des produits de beauté comme le maquillage et les soins de la peau.

L’application gratuite Beauty Genius, présentée par le géant français des cosmétiques L’Oréal, a vocation à être «un conseiller personnel virtuel» épaulé par l’IA.

Elle recommande des produits de soins et de maquillage en fonction de la peau, donne des astuces sur les techniques de maquillage, répond à des questions sur des problèmes comme acné, perte de cheveux, etc. Et d’essayer virtuellement les produits évoqués.

 
Essais virtuels

Une façon de guider les clients désemparés face à des rangées de fonds de teint aux nuances très proches et aux textures variées ou à des crèmes aux spécificités multiples.

C’est également l’objectif de Beautiful AI, créé par la société Perfect Corp, qui associe intelligence artificielle générative et réalité virtuelle pour faire des analyses de peau en direct, des essais en 3D de coiffures ou de bijoux et faire des recommandations.

Dans une étude publiée en mai, le cabinet de conseils McKinsey a chiffré l’industrie mondiale de la beauté (soins de la peau et des cheveux, parfum, maquillage) à 430 milliards de dollars américains (G$US) en 2022 et l’a anticipée à 580 G$US d’ici 2027. Et les ventes sur internet ont quasiment quadruplé entre 2015 et 2022.

Le Coréen Prinker, spécialiste du tatouage éphémère et personnalisable pour la peau et les cheveux, dévoile cette année une imprimante de poudre à maquillage.

L’intelligence artificielle est de nouveau mise à contribution, avec un scanner 3D biométrique pour cartographier les caractéristiques du visage (contour, forme, teint). Elle recommande ensuite du fard à paupières et à joues, et imprime les poudres correspondantes.

En matière de soins, la personnalisation occupe une place prépondérante et les cheveux ne sont pas en reste.

L’Oréal présente cette semaine en première mondiale un sèche-cheveux connecté, personnalisable grâce à une application en prenant en compte le type de cheveux et qui adapte automatiquement puissance et répartition de la chaleur. 

De plus, le Airlight Pro utilise la lumière infrarouge pour sécher la chevelure, ce qui donne une efficacité de séchage de 30%, préserve l’hydratation de la chevelure qui est «très douce» et permet une économie d’énergie de 31% par rapport à un appareil classique, explique à l’AFP Adrien Chrétien, responsable du développement de la beauté augmentée chez L’Oréal. Il doit être commercialisé à partir d’avril.

Autre produit dont le lancement est prévu dans l’année: le Colorsonic, un appareil de coloration des cheveux fonctionnant avec des cartouches réutilisables pendant trois mois.

 

 

Sur le même sujet

Une installation unique pour de la 3D à Alma

09/03/2023 | Emmanuel Martinez

Alma accueille le seul studio de captation volumétrique dans l’Est du Canada.

«Partenariat mondial» entre Capgemini et Unity autour du métavers

03/08/2022 | AFP

L'objectif est «d'aider les organisations» à tirer parti du développement des expériences immersives et du métavers.

À la une

Bourse: Wall Street ouvre en ordre dispersé, la tech et Nvidia se démarquent

Mis à jour il y a 55 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le TSX ouvre en hausse.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi 23 mai

Mis à jour à 07:46 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Nvidia lance la tech, peu d'élan ailleurs.

Les nouvelles du marché du jeudi 23 mai

Mis à jour à 08:35 | Refinitiv

Amazon et la startup Hugging Face s’associent pour employer les puces d’Amazon.