Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Un décret présidentiel aux États-Unis pour encadrer l’IA

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Un décret présidentiel aux États-Unis pour encadrer l’IA

En vertu de ce décret présidentiel, l’industrie devra établir des normes de sûreté et de sécurité, ainsi que des garanties pour assurer la protection des droits et de la vie privée des consommateurs. (Photo: La Presse Canadienne)

Le président américain, Joe Biden, devait signer lundi un décret établissant les règles de base et les garde−fous pour le développement et la croissance explosive de l’intelligence artificielle (IA). 

En vertu de ce décret présidentiel, l’industrie devra établir des normes de sûreté et de sécurité, ainsi que des garanties pour assurer la protection des droits et de la vie privée des consommateurs.

La Maison−Blanche considère ce décret comme l’action la plus radicale qu’un gouvernement ait prise jusqu’à présent pour faire face à la fois aux promesses et aux périls de l’intelligence artificielle.

Les développeurs devront tenir le gouvernement américain informé de leurs efforts de recherche et de formation, y compris des résultats des tests de sécurité.

Plusieurs départements fédéraux superviseront les normes entourant les tests qui seront appliquées par un nouveau Conseil de sûreté et de sécurité de l’IA, relevant par ailleurs du département de la Sécurité intérieure.

Le département du Commerce établira quant à lui de nouvelles règles en matière de «tatouage numérique» et d’authentification d’un document, afin que tout contenu généré par l’IA soit clairement identifié comme tel.