Lac-Saint-Jean: Rio Tinto publie son programme de protection des berges

Publié le 28/11/2023 à 08:40

Lac-Saint-Jean: Rio Tinto publie son programme de protection des berges

Publié le 28/11/2023 à 08:40

Par Trium Médias

(Photo: Trium Médias)

L'entreprise Rio Tinto a récemment publié la liste définitive des travaux de protection des berges qui seront effectués pour 2023-2024. Au cours de la prochaine année, l'aluminerie effectuera des travaux sur les berges de Mashteuiatsh ainsi que de cinq municipalités, soit Alma, Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, Chambord, Saint-Prime et Péribonka.

Toutefois, les travaux annoncés ne commenceront pas avant d'obtenir les autorisations nécessaires, précise Rio Tinto, et es coûts ne seront connus qu’au printemps 2024.

L'aluminerie ira notamment de l’avant avec la construction d’un épi dans le secteur de Saint-Gédéon-sur-le-Lac. L'intervention était prévue l’an dernier, mais elle avait dû être repoussée puisque Rio Tinto n’avait pas été en mesure d’obtenir à temps les autorisations du ministère de l’Environnement et des Changements climatiques.

Ce dossier est d'ailleurs controversé. Plusieurs riverains contestent le mode d’intervention retenu par la multinationale, estimant que des techniques moins invasives offriraient les mêmes résultats.

La construction de l’épi s’accompagnera d’un rechargement de gravillon avec une couche de sable fin.

 

Alma

À Alma, l’adoucissement de talus et de la revégétalisation sont prévus sur une longueur de 20 mètres dans le secteur de la Dam-en-Terre.

De plus, le long du chemin de l’Anse, Rio Tinto prévoit de retirer le mur servant actuellement à protéger la berge pour le remplacer par une protection faite de végétaux.

 

Métabetchouan-Lac-à-la-Croix et Chambord

Du côté de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, Rio Tinto procédera au rechargement de la plage du Centre plein air Saint-Pierre, de même qu’à l’aménagement d’un perré végétal sur la rue Foyer-du-Lac. 

À Chambord, Rio Tinto effectuera des travaux de protection des berges à proximité d’un site archéologique.

À Mashteuiatsh, Rio Tinto procédera à l’aménagement d’un perré végétal dans le secteur du Domaine de la détente ainsi qu’au rechargement de la plage sur 250 mètres.

 

Saint-Prime et Péribonka

Pour ce qui est de Saint-Prime, les interventions se feront près du Golf Saint-Prime sur le lac, où un perré sera prolongé et des pierres ajoutées. 

Enfin, à Péribonka, Rio Tinto procédera au retrait d’un mur béton près de la rue Édouard-Niquet. Le secteur fera aussi l’objet de revégétalisation, tandis que certains talus y seront adoucis.

 

Par Yohann Harvey Simard, Initiative de journalisme local

Sur le même sujet

Le prix du carbone grimpe à près 57$ la tonne au Québec

Mis à jour à 16:06 | François Normand

Le prix du carbone est en hausse de 6,5% par rapport à la précédente vente aux enchères en novembre.

First Quantum poursuit l’arbitrage à la suite de la fermeture de sa mine au Panamá

La mine a fait l’objet de blocus permanents et de protestations généralisées de la part d’écologistes.

À la une

Négociations à TVA: un lock-out n'est pas à exclure, dit PKP

Les pourparlers entre la direction et le syndicat se déroulent actuellement en présence d’un médiateur.

Télécom: «Ça devient encore plus concurrentiel», note le patron de Québecor

Québecor a dévoilé jeudi des résultats inférieurs aux attentes des analystes.

Hausses de bénéfices pour Québecor, au 4T de 2023 et pour l'exercice

Le conseil d’administration a déclaré mercredi un dividende trimestriel de 0,325 $ par action.