À Shawville, l'Expo c'est vachement important!

Offert par Les Affaires


Édition du 08 Septembre 2021

À Shawville, l'Expo c'est vachement important!

Offert par Les Affaires


Édition du 08 Septembre 2021

Par Claudine Hébert

L’un des éléments qui favorisent la pérennité de l’événement demeure la relève agricole de la région. (Photo: 123RF)

FOCUS RÉGIONAL: OUTAOUAIS. Shawville, une municipalité de quelque 1600 habitants de la MRC du Pontiac, est depuis 1856 l’hôte de l’une des plus anciennes expositions agricoles de l’histoire de la province. L’événement est si important pour cette communauté de l’ouest de l’Outaouais que la Société d’agriculture du Pontiac (SAP) a décidé, malgré le défi des mesures sanitaires, de l’organiser exclusivement en présentiel cette année.

L’Expo Shawville, qui accueille annuellement plus de 30 000 visiteurs, a donc eu lieu début septembre. «À l’exception de l’Expo de Saint-Hyacinthe qui a présenté un événement adapté de trois jours en juillet dernier, l’Expo Shawville est la seule des 28 expositions agricoles de la province qui aura tenu son rendez-vous tel quel en 2021», fait remarquer Lee Patterson, directeur des relations entre les membres et les partenaires de l’Association des expositions agricoles du Québec.

En 2020, ce qui devait être la 164e édition de l’Expo Shawville a été annulée en raison de la COVID-19. «Ce qui a constitué une perte énorme pour l’ensemble de notre communauté», signale le président de la SAP, Vaughan Bastien.

Sans vouloir entrer dans les détails, le gestionnaire révèle que l’exposition agricole, dont le prix d’entrée varie de 15$ à 25$ par personne selon les journées, rapporte annuellement un généreux profit «dans les six chiffres». Outre les fonds nécessaires pour à l’entretien de la dizaine de bâtiments du site, plus de 90% des revenus sont versés à divers organismes de la région du Pontiac, dont le Club Rotary de Shawville. Les membres de cet organisme s’occupent d’ailleurs bénévolement de la billetterie à l’entrée du site depuis 1977.

Peter Haughton, trésorier du Club Rotary local, affirme que ce rendez-vous agricole constitue plus de 85% du budget annuel de son organisme. «Grâce à ce partenariat, notre organisation a contribué à de nombreuses campagnes de financement, dont celles du Centre hospitalier du Pontiac, situé à Shawville », précise-t-il. Le Club Rotary, poursuit-il, a ainsi largement contribué aux aménagements du solarium de l’établissement de soins longue durée, d’une unité de soins palliatifs, d’une unité de dialyse et d’un ascenseur destiné à la résidence pour personnes âgées du Centre.

Plusieurs éléments de réussite

Certains se demandent sans doute comment cette exposition agricole parvient à survivre alors qu’une trentaine ont disparu depuis 20 ans au Québec. La recette, insiste le président du SAP, repose sur les bénévoles – qui sont plus de 200 – et sur la trentaine de producteurs fidèles au rendez-vous depuis des générations. La ferme Young, une productrice de bœufs Charolais et Angus, participe par exemple à l’Expo Shawville depuis 75 ans, indique son propriétaire, Rick Young.  

L’un des éléments qui favorisent la pérennité de l’événement demeure la relève agricole de la région. «Une des plus prometteuses de la province», soutient fièrement Kayla McCann, directrice du Club 4-H du Pontiac. Ce mouvement canadien centenaire, qui s’adresse aux jeunes de 6 à 25 ans issus du milieu rural, encourage le leadership, la coopération, la responsabilité et l’indépendance à travers diverses activités, dont les concours de présentation d’animaux lors d’expositions.

Le Club 4-H du Pontiac compte plus d’une quarantaine de membres, souligne Kayla McCann. Plus de 65% d’entre eux sont âgés de moins de 12 ans, ce qui en fait «le club le plus jeune de la province», note-t-elle.

À la une

Merci Carey!

BLOGUE INVITÉ. Protégez-vous et votre entreprise en imaginant comment un concurrent pourrait exploiter vos faiblesses.

Les promesses de la «DeFi», entre rêve cryptoanarchiste et révolution fintech

LES CLÉS DE LA CRYPTO. La finance peut-elle se passer des mécanismes traditionnels?

Cryptomonnaie: Hydro-Québec met fin à des activités de vol d'électricité

Hydro-Québec affirme traiter près de 400 dossiers liés à la subtilisation d’électricité chaque année.