«Une culture d’entreprise axée sur les résultats plutôt que sur les heures passées au bureau»

Publié le 06/02/2024 à 12:00, mis à jour le 06/02/2024 à 19:45

«Une culture d’entreprise axée sur les résultats plutôt que sur les heures passées au bureau»

Publié le 06/02/2024 à 12:00, mis à jour le 06/02/2024 à 19:45

Par lesaffaires.com

«À mon avis, les entreprises qui ne s’orientent pas vers un modèle de travail hybride passent à côté d’une occasion en or et risquent de se retrouver dépassées.» (Photo: 123RF)

Dans la série hebdomadaire automnale POUR OU CONTRE LE TÉLÉTRAVAIL, Les Affaires met de l’avant les meilleures pratiques de l’un et l’autre des camps, afin de rallier à leur position leurs salariés et de faire prospérer l’organisation. Suivez le débat!

 

Qui: Alex Sills, VP au développement des affaires

Entreprise: GPHY

Secteur: technologie de l'information

11 à 49 employés

 

Quelle formule a été adoptée?

Une formule hybride, 1 à 2 journées au bureau

 

Décrivez-nous où travaillent habituellement les employés:

Nous accordons une grande importance à la liberté de choix de nos employés concernant leur lieu de travail. Il n’y a pas de journée de présence au bureau imposée. Nous encourageons chaque membre de notre équipe à choisir son lieu de travail en fonction de la nature de ses tâches et de ses besoins spécifiques du jour. Cette flexibilité favorise un équilibre optimal entre productivité et bien-être personnel.

 

Était-ce la formule appliquée avant février 2020?

Oui

Pourquoi avez-vous choisi cette formule?

Notre choix découle directement de notre expertise dans le développement de technologies pour le travail hybride. En nous appuyant sur des études et tendances de marché, nous sommes convaincus que l’efficacité d’une personne est étroitement liée à son environnement de travail. Nous reconnaissons que cet environnement idéal peut varier selon les tâches à accomplir et les activités du jour.

 

Quels sont les facteurs, les politiques et les dispositions qui font en sorte que cette formule fonctionne pour votre entreprise?

Nous avons adopté une approche qui repose sur la confiance envers nos employés, les laissant libres de choisir leur lieu de travail selon leurs besoins du moment. Plutôt que d’imposer une méthode fixe, nous mettons à leur disposition des outils qui facilitent la coordination et la collaboration. Ces outils permettent non seulement de savoir qui sera au bureau et quand, mais aussi d’inviter des collègues à se joindre à nous pour des projets communs. Ainsi, la synchronisation des efforts et la progression des projets se font de manière fluide et naturelle.

Cette confiance est renforcée par une culture d’entreprise axée sur les résultats plutôt que sur les heures passées au bureau.

 

Au cours des prochains mois, l’organisation du travail changera-t-elle?

Non

 

Quelle est votre position à l’égard du télétravail, du présentiel et du mode de travail hybride?

Notre approche du télétravail, du travail en présentiel et du travail hybride repose sur un principe clé: l’adaptabilité. Nous sommes convaincus que la flexibilité est essentielle pour maximiser à la fois la productivité et le bien-être de nos employés.

Selon moi, le travail hybride, qui allie télétravail et présence en bureau, est la formule gagnante pour une efficacité optimale. Il offre un équilibre précieux, permettant à chacun de choisir son lieu de travail en adéquation avec ses besoins personnels et les exigences de ses projets. Ce modèle hybride, en favorisant une meilleure satisfaction au travail et un équilibre vie professionnelle/vie personnelle, conduit in fine à une productivité accrue. Nous envisageons le bureau non plus comme un lieu de présence obligatoire, mais comme un espace dédié à la collaboration et à l’échange d’idées, disponible selon les besoins des employés.

À mon avis, les entreprises qui ne s’orientent pas vers un modèle de travail hybride passent à côté d’une occasion en or et risquent de se retrouver dépassées. Le travail hybride n’est pas simplement une tendance, mais une évolution majeure dans notre façon de concevoir le travail et l’efficacité professionnelle.

 

Partagez à votre tour votre opinion avec nos lecteurs en remplissant ce formulaire:


Sur le même sujet

«Les employeurs ont une obligation de transparence»

Mis à jour le 16/04/2024 | lesaffaires.com

POUR OU CONTRE LE TÉLÉTRAVAIL. «Il faut un effort délibéré et explicite pour communiquer avec les employés.»

La consultation interne est «essentielle»

Mis à jour le 09/04/2024 | lesaffaires.com

POUR OU CONTRE LE TÉLÉTRAVAIL. «Les politiques de travail hybride sont l’avenir.»

À la une

Monique Leroux: notre productivité reflète notre manque d’ambition

Édition du 10 Avril 2024 | François Normand

TÊTE-À-TÊTE. Entrevue avec Monique Leroux, ex-patronne de Desjardins et ex-présidente du CA d'Investissement Québec.

Dette et déficit du fédéral: on respire par le nez!

19/04/2024 | François Normand

ANALYSE. Malgré des chiffres relativement élevés, le Canada affiche le meilleur bilan financier des pays du G7.

Budget fédéral 2024: «c'est peut-être un mal pour un bien»

19/04/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Les nouvelles règles ne changent pas selon moi l'attrait des actions à long terme.