Armatures Bois-Francs se rapproche du marché montréalais

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Mai 2019

Armatures Bois-Francs se rapproche du marché montréalais

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Mai 2019

Par Pierre Théroux

Faute de travailleurs, Armatures ­Bois-Francs a même été dans l’obligation d’arrêter son quart de travail de nuit.

FOCUS CENTRE-DU-QUÉBEC. Armatures Bois-Francs n'avait plus le choix. Pour combler ses besoins de main-d'oeuvre, l'entreprise de Victoriaville a investi l'an dernier plus de 5 millions de dollars dans l'acquisition d'une nouvelle usine... à Châteauguay, en Montérégie.

«C'est difficile de recruter des employés dans la région. Il fallait trouver un autre bassin de travailleurs», explique Marco Fortin, directeur général de cette entreprise qui compte quelque 425 employés et exploite déjà deux usines à Victoriaville.

Faute de travailleurs, l'entreprise qui se spécialise dans la fabrication et l'installation d'acier d'armature pour l'industrie de la construction a même été dans l'obligation d'arrêter son quart de travail de nuit. «On a concentré nos effectifs sur deux quarts de travail», souligne M. Fortin.

En exploitation depuis l'automne dernier, l'usine de Châteauguay emploie 18 personnes et l'entreprise prévoit en ajouter une demi-douzaine. Ses investissements lui ont également permis d'acquérir de nouveaux équipements à la fine pointe de la technologie à ses deux usines de Victoriaville.

D'une pierre deux coups

L'entreprise fait ainsi d'une pierre deux coups. La nouvelle usine de Châteauguay lui permet non seulement d'accroître sa capacité de production, mais aussi de se rapprocher des grands chantiers de la région de Montréal, où elle a déjà de nombreux contrats.

Armatures Bois-Francs est en effet impliquée dans le vaste chantier de construction du projet de transport collectif du Réseau express métropolitain (REM), piloté par la Caisse de dépôt et placement du Québec, de même que dans l'important chantier de l'échangeur Turcot. Elle fournit aussi de l'armature d'acier pour des projets de construction de condos et de résidences pour personnes âgées.

L'entreprise, qui détiendrait de 25 % à 30 % du marché québécois de l'armature d'acier, estime que la demande n'est pas prête de s'atténuer. «On prévoit encore beaucoup d'effervescence au cours des prochaines années dans le marché de la construction et des travaux d'infrastructures», estime M. Fortin.

Présence hors Québec

Fondée en 1976, Armatures Bois-Francs a fait son entrée dans le marché de la grande région montréalaise en 1989. Depuis, elle a multiplié les projets alors qu'elle a notamment participé aux chantiers des stations de métro à Laval, à la construction du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), à l'agrandissement du CHU Sainte-Justine ou encore au développement du complexe commercial Quartier Dix30.

En l'an 2000, l'entreprise a étendu ses activités à l'extérieur du Québec et fait sa première percée en Ontario. Là où elle a participé, entre autres au projet de tour à condos Icon Tower, à Ottawa, à la construction de quatre complexes hydroélectriques à Kapuskasing et de 288 bases d'éoliennes dans six parcs de la province, au prolongement de l'autoroute 407 ou encore, plus récemment, à la construction de la centrale hydroélectrique située sur la rivière Mattagami, à Yellow Falls.

L'entreprise doit toutefois mettre un frein à ses projets d'expansion en Ontario, qui génèrent aujourd'hui quelque 20 % de ses revenus. «Le manque de main- d'oeuvre limite notre croissance ailleurs au pays», explique M. Fortin qui, en avril dernier, partait justement en mission de recrutement au Maroc. L'entreprise doit aussi accueillir des travailleurs du Guatemala au cours de l'été.

À suivre dans cette section


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Kefiplant en pleine effervescence

Édition du 04 Mai 2019 | Pierre Théroux

FOCUS CENTRE-DU-QUÉBEC. La consommation de kombucha, cette boisson millénaire à base de thé vantée pour ses...

HumanWare: l'IA au service des non-voyants

Édition du 04 Mai 2019 | Pierre Théroux

FOCUS CENTRE-DU-QUÉBEC. Lecteurs de livres audio numériques, afficheurs braille, système de navigation et de guidage...

À la une

10 choses à savoir lundi

Il y a 28 minutes | Alain McKenna

Réfléchissez moins, vivez plus vieux. 10 ans de pannes pour la Californie, la Norvège s'enfonce dans le pétrole.

Comment surmonter les obstacles à votre bonheur au travail?

BLOGUE. Le bonheur, nous en rêvons tous. Voici un truc génial pour enfin le tutoyer au bureau.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

06:51 | LesAffaires.com et AFP

Les investisseurs misent sur un accord sino-américain.