Agriculteurs spatiaux recherchés!

Offert par Les Affaires


Édition du 14 Avril 2021

Agriculteurs spatiaux recherchés!

Offert par Les Affaires


Édition du 14 Avril 2021

Clélia Cothier, gestionnaire du Défi de l’alimentation dans l’espace lointain (Photo: courtoisie)

AGRICULTURE ET AGROALIMENTAIRE. Les futures missions d’exploration lunaire et martienne exigeront que les astronautes produisent eux-mêmes des aliments. L’Agence spatiale canadienne (ASC) a donc lancé le Défi de l’alimentation dans l’espace lointain, en collaboration avec Impact Canada et l’agence spatiale américaine (NASA).

« L’objectif consiste à développer des innovations pour cultiver un maximum d’aliments variés, sains et nutritifs en consommant le moins d’intrants possible, comme l’eau ou l’énergie », explique Clélia Cothier, gestionnaire du Défi à l’ASC.

L’influence de l’espace sur les plantes et les légumes a fait l’objet d’expériences dès 1946. En 2015, des astronautes ont consommé pour la première fois une laitue cultivée à bord de la Station spatiale internationale.

L’agriculture dans l’espace nécessite des systèmes clos qui recyclent tout, utilisent peu d’énergie et d’espace et demandent peu de temps aux astronautes. « La microgravité crée également des problèmes, ajoute Clélia Cothier. Les liquides, par exemple, ne se comportent pas comme sur la Terre, ce qui complique l’alimentation en eau des racines. »

Tous les Canadiens qui le désirent peuvent soumettre des projets jusqu’au 30 juillet. L’ASC les invite toutefois à se manifester plus tôt. « Ils pourront ainsi échanger avec d’autres innovateurs et développer des partenariats », précise Clélia Cothier. Leurs innovations pourraient aussi améliorer la culture sur Terre. « Si on peut faire pousser des légumes dans l’espace, on peut aussi y arriver dans des milieux hostiles, comme le Grand Nord canadien, et vice-versa », note la gestionnaire du Défi.

Sur le même sujet

Le changement climatique va transformer l'agriculture québécoise

Les agriculteurs qui adapteront leurs pratiques seront ceux qui subiront le moins les impacts climatiques.

Nutrien affiche des profits sans précédent

L'entreprise a profité d'une hausse de la demande, alors que la guerre en Ukraine déstabilise les marchés agricoles.

À la une

Bourse: des prises de profits coupent l'élan de Wall Street qui termine en ordre dispersé

Mis à jour à 17:46 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Metro, Stella-Jones et CAE

Que faire avec les titres de Metro, Stella-Jones et CAE? Voici quelques recommandations d’analystes

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

16:30 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.