APRIL, la seule assurance contre les loyers impayés et les dommages causés par les locataires

Publié le 20/03/2019 à 00:01

Par April Canada

Ne videz plus votre épargne vacances si votre locataire ne paie pas son loyer ou saccage votre logement. Pour seulement quelques dizaines de dollars par mois, APRIL offre la seule assurance qui vous protège contre les loyers impayés et les dommages causés par vos locataires.

APRIL vous assure :
Jusqu’à 24 semaines de loyer si votre locataire ne paie pas son loyer ou refuse de quitter malgré l’ordre d’expulsion de la Régie du logement.
Jusqu’à 50 000 $ si votre locataire vole les biens que vous avez mis à sa disposition ou vandalise votre logement.
• Elle offre aussi bien d’autres couvertures.

Bénéficiez d’offres exclusives lorsque vous êtes membre :
• de la CORPIQ en appelant le courtier d’assurance G. Gosselin au 1-866-383-8954
• de l’APQ en appelant le courtier d’assurance DAMA au 1-888-270-5756 sans frais

Loyers impayés : comment se prémunir ?
Les mauvais locataires sont un véritable fléau pour les propriétaires québécois. En effet, près de la moitié des locateurs ont déjà subi des retards de paiement de loyer de plus de trois semaines. Mais ce n’est pas le seul stress auquel ils sont exposés : 40 % d’entre eux ont déjà eu des locataires qui ont endommagé leur logement.

Par conséquent, en cette période de recherche de nouveaux locataires pour le 1er juillet, demandez le consentement des candidats qui ont retenu votre attention pour faire a minima une enquête de crédit. Le mieux étant évidemment de faire une enquête de prélocation complète (vérification des références et de l’existence d’un dossier criminel ou d’un dossier à la Régie du logement).

Cela dit, cette démarche ne vous aidera pas dans le cas où votre locataire, jusque-là sans problème, fait face à un imprévu dans sa vie (séparation, maladie, perte d’emploi…) et se trouve dans l’impossibilité de payer son loyer. L’achat d’une assurance contre les loyers impayés semble une solution abordable pour vous prémunir de ce genre d’aléa. Surtout quand on sait que seulement 6 % des propriétaires récupèrent la totalité de ce qui leur est dû à la suite du jugement de la Régie.

Toutefois, un dépôt rapide de demande auprès de la Régie du logement est indispensable pour obtenir l’autorisation d’expulser le mauvais payeur de votre logement. Les délais de traitement pour non-paiement de loyer, en 2017-2018, ont été de 1,5 mois entre le dépôt de la demande et la tenue de l’audience, alors que le délai de délibération se situait en moyenne autour de 11 jours.

Vous avez une question ?
Parlez d’APRIL à votre courtier d’assurances ou communiquez avec notre partenaire ELCO assurances au 1-800-993-7070.

Pour plus d’informations,
visitez le www.aprilrental.ca/fr

À la une

Pourquoi le risque d'une guerre avec l'Iran est faible

22/06/2019 | François Normand

ANALYSE - Les tensions sont vives, mais ni Washington ni Téhéran ont intérêt à déclencher une guerre. Voici pourquoi.

Bourse: les années nous enseignent ce que les jours ignorent

21/06/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Depuis combien de temps investissez-vous en Bourse?

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

21/06/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?